AdGuard DNS réinventé

Lorsque nous avons présenté la bêta AdGuard DNS en 2016, nous n'imaginions même pas que AdGuard DNS deviendrait aussi populaire. Au départ, il s'agissait d'un service autonome doté d'un seul serveur. Aujourd'hui, AdGuard DNS compte 14 serveurs répartis dans le monde entier, traite plus de 500 milliards de requêtes DNS chaque mois et fait partie intégrante de pratiquement toutes les applications AdGuard. Et ça va sans dire que AdGuard DNS fût le premier résolveur publique à prendre en charge le protocôle DNS-over-QUIC (et est toujours l'un des deux seuls résolveurs de ce type dans le monde). Nous aimons AdGuard DNS, les utilisateurs aiment AdGuard DNS, peut-ça devenir même mieux ?

Pourtant, c'est possible. L'un des inconvénients inévitables d'un serveur DNS public, surtout lorsqu'il s'agit d'un serveur DNS bloquant, est qu'il ne vous appartient pas. Le service est configuré d'une manière ou d'une autre, que vous le vouliez ou non, vous ne pouvez rien y faire. Si un certain domaine est bloqué par ce serveur, soit vous êtes d'accord, soit vous passez à un autre. Maintenant, chez AdGuard, nous faisons de notre mieux pour ne bloquer que ce qui doit vraiment l'être, mais il y a des millions d'utilisateurs, et certains seront inévitablement en désaccord.

Au cas où, nous offrons une configuration d'AdGuard DNS "Sans filtrage" qui ne bloque rien, mais ce n'est évidemment pas une solution idéale pour quelqu'un qui voudrait débloquer seulement un ou deux domaines, pas tous.

Mais bien entendu, quand on veut, on peut. Par exemple, nous avons AdGuard Home - un serveur DNS personnel hautement personnalisable que vous pouvez installer sur votre routeur ou votre VPS pour gérer le trafic de l'ensemble du réseau domestique sous la forme que vous jugez la meilleure. Le seul inconvénient est qu'il peut être difficile à installer et à configurer si vous n'avez pas les compétences techniques requises. Et c'est là que le nouveau AdGuard DNS entre en jeu.

Nous sommes sur le point de faire un pas en avant. Très bientôt, vous serez en mesure d'obtenir votre propre serveur DNS AdGuard privé. Oui, il sera à vous et à vous seul pour le modifier comme vous le souhaitez. Voici quelques-unes des options qui vous seront disponibles :

  • Bloquer et débloquer tous les domaines.

C'est la chose la plus basique mais aussi la plus importante à gagner en utilisant votre propre serveur DNS individuel. La possibilité de contrôler les domaines à bloquer est fondamentale. Cela fonctionnera comme avec les DNS publics d'AdGuard, mais c'est vous qui décidez ce qui doit être bloqué et ce qui doit être autorisé.

  • Ajouter les listes de blocage.

Si vous utilisez l'une des applications de blocage des publicités d'AdGuard, vous connaissez déjà le concept des listes de filtres, ou listes de blocage. Pour les non-initiés, il s'agit littéralement de listes de règles selon lesquelles certains éléments web sont bloqués. Dans le cas des listes de blocage DNS, nous parlons plutôt du blocage au niveau des domaines, mais le principe général reste le même.

  • Voir les statistiques des requêtes.

Où vont vos requêtes DNS ? Vous serez surpris de la quantité de choses qui se passent "derrière le rideau". Plus vous avez d'applications et d'extensions de navigateur, plus elles envoient d'informations à leurs serveurs. Et ces serveurs appartiennent parfois aux entreprises les plus inattendues et sont situés dans les endroits les plus obscurs.

Avec AdGuard DNS, vous pourrez voir à quelles entreprises ces serveurs appartiennent et dans quels pays ils sont situés. Bien entendu, vous pouvez consulter ces informations pour des dates, des pays et même des appareils différents connectés à votre serveur DNS.

Vous voulez des détails supplémentaires ? Ouvrez Query log qui stocke encore plus de données sur les requêtes DNS traitées par votre serveur.

  • Contrôle parental

Voici un outil flexible pour protèger vos enfants du contenu en ligne que vous considérez inapproprié.

Une fois encore, c'est vous qui définissez ce qui est acceptable pour vos enfants et ce qui dépasse les limites. De plus, vous pouvez configurer le tout de telle sorte que, par exemple, les médias sociaux ne soient accessibles qu'à certaines heures, ou que Twitch ne soit pas accessible depuis l'ordinateur dédié aux études.


" Un instant, n'êtes-vous pas en train de décrire AdGuard Home ? ", vous pourriez demander. Et vous aurez raison de dire que la fonctionnalité se chevauche beaucoup entre AdGuard Home et AdGuard DNS privé. L'une des différences principales est qu'avec AdGuard DNS privé, nous avons fait de la simplicité et de la commodité notre priorité. Il est tellement plus facile de le configurer et de le gérer qu'il est presque injuste de le comparer. Si AdGuard Home s'adresse plus aux geeks, AdGuard DNS privé sera facile à utiliser, même pour votre grand-mère.

Comment l'obtenir ?

Vous remarquerez peut-être que j'utilise souvent le futur. C'est intentionnel : nous sommes encore en train de peaufiner le tout et nous ne sommes pas encore prêts à présenter le produit au public. Cela prendra probablement un mois ou deux, mais il n'y a aucun doute que cela se produira dans un futur très proche. Par contre ce que nous sommes prêts à montrer est le nouveau site web AdGuard DNS.

SITE WEB ADGUARD DNS TOUT NEUF

Vous voyez bien que nous prenons ce projet au sérieux si nous le mettons au même niveau que le bloqueur de publicité AdGuard et le VPN AdGuard. Honnêtement, pour le moment il n'y a pas grand chose à faire sur le site web. Vous pouvez regarder quelques captures d'écran de la future interface de AdGuard DNS privé et, surtout, vous abonner à la newsletter d'AdGuard DNS. Si vous le faites, nous vous enverrons un message au lancement et nous vous tiendrons au courant des autres nouvelles concernant AdGuard, si vous décidez d'opter pour cette solution. J'ai presque oublié - ce site web est aussi le meilleur endroit pour trouver des guides de configuration exhaustifs pour les serveurs DNS publics d'AdGuard. Tout, depuis les liens de téléchargement de nos applications qui ont AdGuard DNS jusqu'aux guides pour le configurer manuellement sur Debian ou même Xbox - tout est ici en un seul endroit.

Nous sommes vraiment impatients de voir AdGuard DNS renouvelé. Nous espérons que vous partagez notre enthousiasme après avoir lu cet article ou jeté un coup d'œil au nouveau site Web ! Dans ce cas, n'oubliez pas de demander l'e-mail de notification de lancement, et si vous souhaitez clarifier quelque chose sur AdGuard DNS, il suffit de poser la question dans les commentaires ou sur n'importe quel média social.

Anna Martynova sur AdGuard DNS AdGuard Actualités
28 septembre 2021
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques
Manifest V3 montre les choses plus près qu'elle ne le sont - et ce n'est pas une bonne nouvelle
Manifest V3, une nouvelle API pour les extensions du navigateur Chrome, arrive à grands pas. Elle modifiera vos extensions préférées avant même que vous ne vous en rendiez compte - et probablement pour le pire.
L'équilibre n'existe plus en matière de sécurité : la position controversée de l'UE sur le cryptage
L'Union européenne a une position très stricte sur le cryptage et la protection des données - mais aussi sur la lutte contre le terrorisme et la maltraitance des enfants. Comment peuvent-ils aller de pair ?
Début du téléchargement de AdGuard Cliquez le bouton indiqué par la flèche pour déclencher l'installation. Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Installer également AdGuard pour les appareils mobiles :