Menu
FR

L'essor de ChatGPT = le déclin de Google ?

L'ascension de ChatGPT = le déclin de Google ?

Fin novembre, la société de recherche OpenAI a publié un chatbot expérimental ChatGPT qui a conquis le monde. ChatGPT peut écrire des essais de manière quasi humaine, suffisamment bien pour que certaines écoles interdisent les chatbots sur leurs murs, composer des poèmes, donner des conseils comment devenir riche, écrire du code, y compris des logiciels malveillants, expliquer les finances à un élève de CM2 - tout cela gratuitement et sans publicité.

Il y a des choses que ChatGPT ne peut pas (encore) faire : il échoue toujours aux puzzles (mais s'améliore), ne sait pas à quelle heure arrive votre train, peut se tromper en histoire et en géographie avec la certitude de cette personne ennuyeuse qui semble tout savoir. Et, tout comme cet enquiquineur qui semble tout savoir, il vous donnera parfois des conseils au lieu de répondre directement à une question.

En toute honnêteté, la page des conseils de ChatGPT prévient que celui-ci peut parfois donner "des informations incorrectes ", "des instructions nuisibles ou un contenu biaisé ".

Cependant, malgré les défauts de ChatGPT, sa popularité a conduit les experts à se demander s'il ne deviendra pas l'allumette qui mettra le feu à l'industrie des moteurs de recherche et fera même tomber Google Search - le moteur de recherche le plus populaire au monde tenant 84 % du marché. En comparaison, le concurrent de Google le plus proche, le moteur de recherche Bing de Microsoft, ne détient qu'une modeste part de 9 % de ce marché.

Google — le premier moteur de recherche au monde

Source: Statista

Dire que l'empire de la recherche de Google est au bord de l'effondrement imminent serait exagéré. Mais la concurrence est devenue beaucoup plus forte.

«Le nouveau Bing»

Cela s'explique en partie par le fait que Microsoft vient de lancer une nouvelle version de Bing, intégrée au "nouveau modèle de langage géant de nouvelle génération OpenAI". Microsoft n'a pas nommé le modèle, mais a déclaré qu'il était spécifiquement conçu pour effectuer des recherches et améliorer GPT-3.5, le modèle de langage géant sur lequel ChatGPT a été construit. ** Contrairement à ChatGPT, le nouveau Bing sera capable de répondre aux questions en utilisant des informations actualisées*. En outre, il va citer toutes les sources d'information qu'il utilise. Mais cela ne signifie pas que Microsoft abandonne son moteur de recherche traditionnel : les utilisateurs pourront basculer entre l'interface traditionnelle de la barre de recherche et le chatbot. La version chatbot de Bing est désormais disponible via une liste d'attente.

Microsoft vient de dévoiler une nouvelle version de son moteur de recherche, Bing, intégrée à un chatbot alimenté par l'IA

Le fait que Bing soit devenu le premier moteur de recherche basé sur l'intelligence artificielle ne devrait pas être une surprise : Microsoft entretient une relation très étroite avec OpenAI. Microsoft a versé un milliard de dollars dans la startup en 2019 et a promis d'investir 10 milliards supplémentaires.

Google a créé sa propre cryptonite?

C'est difficile de prévoir combien de temps il faudra pour que des fissures apparaissent dans la domination de Google Search, si tant est qu'elles apparaissent. "Hello, Google" est tellement ancré dans nos esprits qu'il ne sera pas facile d'en perdre l'habitude.

Nous avons demandé au chatbot de ChatGPT s'il pensait que sa popularité croissante entraînerait la disparition de Google. Il s'est avéré que ce n'était pas le cas.

ChatGPT croit qu'il peut coexister avec Google Search

Mais la menace pour Google est bien réelle, et le géant de la technologie le sait mieux que quiconque. L'émergence de ChatGPT a incité l'entreprise à déclarer un code rouge, rapporte le New York Times. L'équipe de réponse rapide de Google à la menace ChatGPT était dirigée par Sundar Pichai, PDG de Google, lui-même. Pichai a même demandé l'aide des fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, qui ont "suggéré d'introduire davantage de fonctionnalités de chatbot dans le moteur de recherche de Google ".

À en juger par la réaction du géant de la technologie à ChatGPT, on pourrait penser que Google a trop attendu l'avènement de l'IA et qu'il ne se réveille que maintenant à une nouvelle et effrayante réalité. Mais ce n'est pas le cas. En fait, Google lui-même se fait le champion du développement de l'IA et a même développé son propre chatbot - un concurrent potentiel de ChatGPT. Le chatbot de Google est alimenté par LaMDA, abréviation de Language Model for Dialogue Applications. Ce modèle a été introduit pour la première fois par Google en 2021.

Google a développé son propre chatbot doté d'une intelligence artificielle

Un exemple de dialogue LaMDA. Source : Google

Lors de la présentation de LaMDA il y a deux ans, Google a déclaré que, comme de nombreux autres modèles de langage majeurs récents, dont GPT-3, il était construit sur Transformer. Transformer est une architecture de réseau neuronal que Google Research a inventée et rendue publique en 2017.

Au revoir, Google, bonjour, Bard?

Aujourd'hui, Google veut aussi sauter dans le train de l'IA. Et même s'il arrive à la soirée avec un peu de retard, Google n'est pas prêt à laisser passer l'occasion de rejoindre la majorité. Début février, la société a annoncé qu'elle travaillait "sur une version expérimentale d'un service d'IA conversationnelle basé sur LaMDA ". Google a mis ce service, appelé Bard, à la disposition d'un groupe restreint de testeurs et prévoit de le déployer auprès d'un plus grand nombre de personnes "dans les semaines à venir ".

Bard — c'est le nom du nouveau chatbot Google

Un exemple de réponse de Bard. Source : Google

Bard pourrait également apparaître dans Google Search. *Bientôt, vous verrez des fonctions alimentées par l'IA dans la recherche qui convertiront des informations complexes et des points de vue différents en formats digestes, écrit Pinchai.

On peut se demander pourquoi Google a retardé la mise en œuvre de la technologie de l'IA pendant si longtemps, au point de devoir maintenant agir dans la précipitation. Était-elle simplement convaincue que ses concurrents étaient trop en retard ? Ou a-t-elle délibérément retardé la décision d'intégrer ses services avec des outils basés sur l'IA parce qu'elle a peur de quelque chose ? Mais de quoi ?

Un problème possible - l'exactitude

La précision a toujours été le point faible des chatbots alimentés par l'IA, et malgré toutes les améliorations et les récentes avancées, elle reste un problème.

Le désastre subi par Tay, le chatbot infortuné de Microsoft, en est un bon exemple. Lancé en mars 2016, le chatbot était programmé pour apprendre à partir des conversations avec les utilisateurs de Twitter. Seulement 24 heures plus tard, Microsoft a retiré Tay parce que les réponses du bot devenaient de plus en plus racistes et xénophobes. Le robot Blender 3 de Meta, lancé en août dernier, affirmait que Donald Trump était l'actuel président des États-Unis et semblait avoir des opinions antisémites. L'autre chatbot de Meta, Galactica, lancé en novembre, n'a pas fait beaucoup mieux. Entraîné sur "106 milliards de lexèmes de textes et de données scientifiques ouverts ", le bot était censé générer des articles Wikipédia et résumer la littérature scientifique. Au lieu de cela, il a généré de faux articles et rédigé un article tout à fait convaincant sur les ours dans l'espace.

En présentant le nouveau Bing, Microsoft a indiqué que, bien que son chatbot "s'efforce de fournir des réponses intéressantes et factuelles... il peut toujours montrer des résultats inattendus ou inexacts basés sur un contenu web généralisé ". Le créateur de ChatGPT, Open AI, a également admis par le passé que son chatbot "écrit des réponses plausibles mais fausses ou ridicules ".

Nous avons demandé à ChatGPT ce qu'il pensait de sa fiabilité par rapport à Google Search. La réponse a été typiquement diplomatique. ChatGPT a déclaré que "il n'est pas toujours plus précis " que Google lorsqu'il s'agit de "requêtes complexes ou spécialisées ", mais a noté que Google et lui-même ont tous deux *"des forces et des faiblesses".

ChatGPT dit qu'il est toujours plus précis que Google

Problème éventuel : la publicité (ou plutôt l'absence de publicité)

Et si l'exactitude peut être améliorée, il existe un autre problème qui pourrait avoir rendu Google méfiant vis-à-vis de la technologie de l'IA.

*"Google pourrait être réticent à utiliser la nouvelle technologie au lieu de la recherche en ligne, car elle n'est pas adaptée à la distribution de la publicité numérique, qui a représenté plus de 80 % des revenus de la société l'année dernière", écrit le New York Times. En effet, la publicité, et la publicité liée aux recherches en particulier, est le principal gagne-pain de Google. Au troisième trimestre 2022, les revenus de Google ont atteint 69,1 milliards de dollars, dont 39,5 milliards de dollars (soit 57,2 %) provenaient de la publicité liée aux recherches.

Il faut noter que Google utilise déjà l'IA pour les "select snippets" - des réponses courtes et succinctes aux requêtes en haut des résultats de recherche classiques sous les annonces. Jusqu'à présent, l'entreprise n'est pas allée au-delà.

Google utilise déja l'AI dans son moteur recherche

Un extrait sélectionné

Voici pourquoi :

Imaginez que Google vous donne une réponse complète à toute question que vous posez, en quelques phrases simples, au lieu d'une multitude de liens. De cette façon, l'impact potentiel de la publicité est considérablement réduit. Si vous ne recherchez pas spécifiquement, par exemple, des sites où acheter des billets d'avion ou des magasins à proximité, vous ne serez pas incité à cliquer sur les annonces, ce qui signifie que les recettes publicitaires de Google diminueront.

Il est possible que Google puisse modifier la technologie pour afficher des publicités, mais cela pourrait ne pas plaire aux utilisateurs, surtout s'il existe une alternative sans publicité qui peut faire la même chose, comme ChatGPT. Mais qu'est-ce que c'est ?

Qu-est-ce alors ChatGPT?

ChatGPT, GPT-3, GPT-3.5 - vous avez entendu une partie ou la totalité de ces noms dans cet article. Découvrons qui est qui. ChatGPT (où GPT est l'abréviation de Generative Pre-trained Transformer) est un chatbot basé sur la série GPT-3.5 d'OpenAI. GPT-3.5 est une version améliorée du réseau neuronal d'apprentissage profond GPT-3. GPT-3 possède 175 milliards de paramètres d'apprentissage automatique, ou valeurs, que le réseau neuronal tente d'optimiser au fur et à mesure de son apprentissage, ce qui le rend beaucoup plus intelligent que tous ses prédécesseurs. GPT-3 a été entraîné sur 570 Go de données CommonCrawl filtrées, de deux corpus de livres Internet, de pages Web de haute qualité extraites de liens Reddit et de la Wikipédia en langue anglaise.

La série GPT-3.5 est meilleure que GPT-3 car elle inclut le modèle text-davinci-003, qui lui permet de mieux enregistrer et traiter des instructions plus complexes. Le GPT-4 serait encore plus puissant et plus grand.

ChatGPT utilise une API de modération alimentée par l'IA pour bloquer les contenus malveillants ou illégaux et rejeter les demandes inappropriées. Mais il s'agit d'une arme à double tranchant. OpenAI admet que le modèle est sujet à des faux négatifs et à des faux positifs, ce qui signifie que des demandes parfaitement légitimes peuvent être rejetées alors que des demandes illégitimes sont toujours acceptées.

ChatGPT remplacera-t-il les moteurs de recherche traditionnels ?

ChatGPT a remué le nid de frelons qu'est l'industrie des moteurs de recherche. Comme il a le potentiel de révolutionner la façon dont nous pensons à la programmation, au marketing et à l'apprentissage, il peut également perturber le marché des moteurs de recherche, qui a longtemps été sous le joug de Google.

Les inquiétudes concernant les outils alimentés par l'IA fournissant de fausses informations sous couvert d'autorité demeurent. Et nous n'avons pas encore vu comment l'intégration tant attendue de Bing au modèle GPT fonctionnera.

La réaction de Google à ChatGPT montre que l'entreprise considère les chatbots alimentés par l'IA comme un défi et une menace potentielle pour son empire de la recherche. Pour ne pas se laisser distancer par ses concurrents, Google n'a désormais d'autre choix que d'optimiser le développement et l'intégration des technologies d'IA dans son propre moteur de recherche. En conséquence, Google pourrait perdre une partie de ses revenus publicitaires. Mais il serait naïf de croire que le géant technologique ne cherchera pas à combiner la publicité avec les nouvelles technologies.

ChatGPT ou toute autre technologie similaire pourrait-elle remplacer les moteurs de recherche traditionnels ? Nous avons posé cette question à ChatGPT. Son verdict : peu probable. Mais ce n'est pas la même chose que "non, jamais".

ChatGPT considère qu'il est peu probable qu'il remplace les moteurs de recherche traditionnels

Une chose est claire : la course aux moteurs de recherche est devenue beaucoup plus intéressante.

Vous avez aimé cet article ?
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques

AdGuard pour Windows

AdGuard pour Windows est plus qu'un bloqueur de publicités. Il s'agit d'un outil polyvalent qui bloque les publicités, contrôle l'accès aux sites dangereux, accélère le chargement des pages et protège les enfants contre les contenus inappropriés.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard pour Mac

AdGuard pour Mac est un bloqueur de publicité unique conçu pour macOS. En plus de vous protéger contre les publicités gênantes dans les navigateurs et les applications, il vous protège contre le pistage, l'hameçonnage et la fraude.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard pour Android

AdGuard pour Android est la solution parfaite pour les appareils sur Android. Contrairement à la plupart des autres bloqueurs de publicité, AdGuard ne nécessite pas d'accès root et offre un large éventail d'options de gestion des applications.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard pour iOS

Le bloqueur de publicité le plus avancé pour Safari : il vous fait oublier les fenêtres publicitaires, accélère le chargement des pages et protège vos données personnelles. Un outil de blocage manuel des éléments et des paramètres hautement personnalisables vous permettent d'adapter le filtrage à vos besoins précis.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

Extension de navigateur AdGuard

AdGuard est l'extension bloqueuse de pub la plus souple et rapide qui bloque tous les types de pub sur toutes les pages Web! Selectionnez le module AdGuard pour votre type de navigateur préféré et surfez le web en toute sécurité et sans publicité.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5

AdGuard pour Safari

Au moment ou Apple a décidé de forcer tout le monde à utiliser son SDK, les extensions bloqueuses de pub pour Safari sont entrés dans une période difficile. L'extension AdGuard doit ramener le blocage des pubs dans Safari au top.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
App Store
Télécharger
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard Home

AdGuard Home est un logiciel anti-pub et anti-traçage qui fonctionne au niveau du système. Une fois installé, il fonctionnera sur TOUS vos appareils, et vous n'aurez pas besoin d'installer de logiciel-client. L'essor de l'Internet des objets et l'affluence d'appareils connectés rend nécessaire le contrôle de votre réseau dans son intégralité.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5

Bloqueur de contenu AdGuard

AdGuard content Blocker éliminera toutes sortes d'annonces dans les navigateurs mobiles qui soutiennent la technologie de bloqueur de contenu, à savoir, Samsung Internet et Yandex Browser. Tout en étant plus limité que AdGuard sous Android, il est gratuit, facile à installer et offre encore de haute qualité de blocage des annonces.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

Assistant AdGuard

Une extension de navigateur compagnon pour les [applications pour ordinateur](/fr/products.html) AdGuard. Elle offre un accès depuis le navigateur au blocage personnalisé d'éléments, à l'ajout de sites Web à la liste blanche et au signalement de bogue quelconque.
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
Assistant pour Chrome Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Firefox Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Edge Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Opera Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Yandex Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Safari Est-ce votre navigateur actuel ?
Si vous ne trouvez pas votre navigateur, essayez l'ancienne version de l'Assistant, que vous trouverez dans les paramètres de l'extension AdGuard.

AdGuard Temp Mail β

Un générateur d'adresses e-mail temporaires gratuit qui vous permet de rester anonyme et de protéger votre vie privée. Pas de spam dans votre boîte de réception principale !
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5

AdGuard pour Android TV

AdGuard pour Android TV est la seule application qui bloque les publicités, protège votre vie privée et agit comme un pare-feu pour votre Smart TV. Recevez des avertissements sur les menaces web, utilisez des DNS sécurisés et bénéficiez d'un trafic chiffré. Détendez-vous et plongez dans vos émissions préférées avec une sécurité de premier ordre et zéro publicité !
Avis des utilisateurs : 14207
4,7 sur 5
Téléchargement de AdGuard Pour installer AdGuard, cliquez le fichier indiqué par la flèche Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!
Installer AdGuard sur votre appareil mobile