Menu
FR

Mozilla résout le mystère de Manifest V3 pour sauver les bloqueurs de publicité de la Chromapocalypse

Mozilla a tenu sa promesse de mettre en œuvre la nouvelle plateforme d'extension de Google, Manifest V3, d'une manière qui ne compromet pas la fonctionnalité des bloqueurs de publicité. La nouvelle version de Firefox, qui a débuté le mois dernier, permettra aux utilisateurs d'avoir toujours accès aux outils populaires de préservation de la vie privée, notamment les extensions de blocage de contenu.

D'une part, en mettant en œuvre Manifest V3 à ses propres conditions, Mozilla épargne les développeurs qui passent à la nouvelle plate-forme le devoir de prendre en charge deux versions différentes de leurs extensions (pour Google Chrome et Firefox) en même temps. D'autre part, il permet aux extensions bloquant le contenu qui ont été initialement construites en utilisant le Manifest V2 moins restrictif de continuer à fonctionner à plein régime.

Avant d'aller plus loin, rappelons ce qu'est Manifest V3, et pourquoi il a suscité tant de réactions négatives de la part des défenseurs de la vie privée et des développeurs d'extensions de blocage de contenu, dont AdGuard.

Le Manifest en difficulté

Manifest V3 est la nouvelle API d'extension de Chrome, annoncée en 2018. Elle est maintenant mise en œuvre dans tous les navigateurs basés sur Chromium, y compris, bien sûr, Google Chrome lui-même.

L'API introduit des changements importants dans les règles que les extensions doivent suivre, comme les fonctionnalités du navigateur auxquelles une extension a accès et qu'elle peut modifier. Par exemple, auparavant, le navigateur demandait à une extension de blocage de contenu ce qu'il fallait faire avec une requête Web particulière, et l'extension répondait soit en l'autorisant, soit en la bloquant, soit en la redirigeant. La nouvelle API, plus étroite, donne le droit de modifier les demandes au navigateur lui-même, tandis que l'extension se contente d'annoncer ou de "déclarer" un ensemble de règles selon lesquelles le navigateur doit répondre. Google note que cela empêchera les extensions, y compris les bloqueurs de publicité, d'accéder à des "données utilisateur potentiellement sensibles " et les rendra "plus sûres pour tout le monde ". L'inconvénient est que ce changement fera perdre aux bloqueurs de publicité certaines de leurs fonctionnalités.

Il n'y a jamais trop de règles

Le problème de Manifest V3 est qu'il limite le nombre de règles intégrées et ajoutées par l'utilisateur pour les extensions installées par un utilisateur individuel. En effet, Chrome a fixé une limite minimale garantie de 30 000 règles intégrées ("statiques") par extension et une limite totale de 330 000 règles statiques. Quant aux règles ajoutées par l'utilisateur ("dynamiques"), elles sont plafonnées à seulement 5 000. Étant donné qu'au cœur de toute extension de blocage des publicités se trouvent les règles de filtrage qui lui "apprennent" à détecter les publicités, de telles restrictions peuvent devenir un véritable problème.

Ce nombre fourni par Google est suffisant si vous n'avez qu'une seule extension qui s'appuie sur l'API déclarative NetRequest de Manifest V3 pour bloquer les publicités. Cependant, si vous utilisez plus d'une extension, cela peut devenir un problème : les extensions se feront concurrence pour les règles restantes, et certaines ne pourront pas se glisser dans la limite.

Un autre problème est que Google souhaite que les développeurs aient déjà intégré toutes les règles dans l'extension au moment de l'installation. Essentiellement, les développeurs devront définir à l'avance ce que leur extension fera avec des demandes spécifiques, et non plus ad-lib comme c'était le cas auparavant. Cela signifie que les bloqueurs de publicité seront plus lents à réagir aux changements sur le site, car les développeurs devront télécharger une nouvelle version de l'extension chaque fois que quelque chose change - et attendre qu'elle passe une révision, ce qui n'est pas un processus rapide en soi.

Cependant, il y a quand-même une lueur d'espoir que la situation s'améliore. Nous avons proposé une augmentation du nombre de règles dynamiques et des ensembles de règles et nous défendons ces modifications du manifeste V3 dans les discussions en cours entre les fournisseurs de navigateurs et la communauté du blocage de contenu. Nous espérons que les premiers tiendront compte de nos arguments.

En définitive, Chrome étant une force dominante sur le marché des navigateurs, une fois que Google aura déprécié Manifest V2, les développeurs d'extensions devront soit s'adapter à Manifest V3, soit perdre des utilisateurs. Et nous aimerions que cette transition se déroule le plus harmonieusement possible.

Google Chrome domine le marché des naviugateurs de bureau

La balle est du côté de Chrome

Google affirme que les modifications apportées à l'API rendront les extensions "plus sûres, plus performantes et plus respectueuses de la vie privée par défaut". Cependant, les inquiétudes persistantes quant à leur impact sur le blocage des publicités empêchent certains experts d'adopter la nouvelle plateforme. Nous avons nous aussi tiré la sonnette d'alarme à plusieurs reprises quant à l'impact négatif que Manifest V3 pourrait avoir sur les développeurs et les utilisateurs de Chrome.

Il faut toutefois reconnaître que Google a cherché à répondre à ces préoccupations. Étant l'un des fondateurs du WebExtensions Community Group du World Wide Web Consortium (W3C) (au même titre qu'Apple, Mozilla et Microsoft), Chrome a sollicité les commentaires des développeurs d'extensions sur Manifest V3 et a accueilli favorablement les critiques.

Pourtant, la réponse de Google a été trop lente et n'a pas réussi jusqu'à présent à apaiser les inquiétudes des développeurs. Reconnaissant ces appréhensions, Mozilla a annoncé l'année dernière que Firefox continuerait à prendre en charge l'API webRequest pour bloquer des catégories entières de requêtes HTTP dans sa mise en œuvre de Manifest V3, mais prendrait également en charge une version compatible de l'API declarativeNetRequest, proposée par Google pour remplacer webRequest.

Par rapport aux utilisateurs de Firefox, qui continueront à bénéficier de toutes les fonctionnalités des extensions de blocage des publicités, les 3 milliards d'utilisateurs de Chrome pourraient bientôt se trouver désavantagés en matière de blocage des publicités. À long terme, cela pourrait inciter certains utilisateurs de Chrome à passer à Firefox.

Le coucher de soleil qui n'arrive jamais

En novembre, Mozilla a annoncé qu'elle continuerait à prendre en charge les extensions Manifest V2 "dans un avenir prévisible " et a promis de fixer un calendrier pour la désactivation de l'ancien manifeste "vers la fin de 2023".

Quant à Google Chrome, son calendrier de désactivation de Manifest V2 a été repoussé tellement de fois qu'il est difficile de s'y retrouver. En janvier 2022, Google a cessé d'accepter de nouvelles extensions basées sur Manifest V2 dans le Chrome Web Store. En juin 2023, le géant technologique était censé expérimenter la désactivation du support des extensions Manifest V2 dans Chrome. Cependant, en décembre, toutes les échéances restantes ont été mises à l'étude et toutes les expériences ont été reportées indéfiniment.
Google has pushed the deadline for sunsetting Manifest V2 a lot of times

Cela dit, la menace de la disparition éventuelle de Manifest V2 est réelle. Le chrono de l'apocalypse pour Manifest V2 a peut-être arrêté de faire tic-tac, mais Google pourrait la reprendre à tout moment, donc nous avons pensé qu'il était important d'avoir une solution prête si et quand cela se produit.

Le blocage des publicités à l'ère du Manifeste V3

Estimant que les chances d'un revirement soudain de Google étaient minces, AdGuard a commencé à travailler sur un prototype d'une nouvelle extension conforme à Manifest V3 dès la mi-2021. En août de l'année dernière, nous avons publié une extension expérimentale de blocage des publicités qui répondait à toutes les exigences de Manifest V3, devenant ainsi le premier bloqueur de publicités à le faire. Étant donné qu'elle est basée sur Manifest V3, avec toutes ses malheureuses limitations, cette nouvelle extension peut ne pas être aussi efficace que l'ancienne, qui a fait ses preuves. Toutefois, l'extension bloquera toujours de manière proactive les demandes de traqueurs, masquera les widgets sociaux, les bannières et les publicités vidéo - en d'autres termes, elle fera tout ce que vous attendez d'une extension de blocage des publicités.

Nous avons peut-être été les premiers, mais d'autres bloqueurs de publicité nous ont rapidement emboîté le pas, prouvant ainsi que le blocage des publicités et Manifest V3 ne sont peut-être pas parfaitement compatibles, mais que leur arrivée n'est pas non plus une condamnation à mort.

Un mois plus tard, l'auteur du bloqueur de publicité connu, uBlock Origin, a publié une extension expérimentale uBO Minus, compatible avec Manifest V3. AdBlock Plus a également travaillé sur une version de l'extension qui fonctionne sur Manifest V3.

Google déçoit, mais Mozilla sauve la situation

Google affirme que le remplacement de l'ancien Manifest par une nouvelle plate-forme d'extension qui limite le blocage des publicités a pour seul but d'offrir une plus grande sécurité et une meilleure confidentialité aux utilisateurs. C'est peut-être vrai, et Google souhaite effectivement améliorer la plate-forme d'extension pour la rendre plus sûre et plus privée.

Malheureusement, Google a pris de nombreuses décisions concernant la conception de sa nouvelle plate-forme sans tenir compte des souhaits et des préoccupations des développeurs d'extensions et, au final, de leurs propres utilisateurs. En conséquence, les extensions de blocage des publicités perdront certaines de leurs fonctionnalités. Cependant, nous ne pensons pas que l'entreprise sera trop contrariée par cette situation.

De son côté, Mozilla a adopté une approche plus mesurée et moins conflictuelle du blocage des publicités. Le propriétaire de Firefox a montré qu'il n'est pas impossible de mettre en œuvre le Manifeste V3 d'une manière qui ne limite pas les fonctionnalités des bloqueurs de publicité tout en renforçant la sécurité.

Vous avez aimé cet article ?
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques

AdGuard pour Windows

AdGuard pour Windows est plus qu'un bloqueur de publicités. Il s'agit d'un outil polyvalent qui bloque les publicités, contrôle l'accès aux sites dangereux, accélère le chargement des pages et protège les enfants contre les contenus inappropriés.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard pour Mac

AdGuard pour Mac est un bloqueur de publicité unique conçu pour macOS. En plus de vous protéger contre les publicités gênantes dans les navigateurs et les applications, il vous protège contre le pistage, l'hameçonnage et la fraude.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard pour Android

AdGuard pour Android est la solution parfaite pour les appareils sur Android. Contrairement à la plupart des autres bloqueurs de publicité, AdGuard ne nécessite pas d'accès root et offre un large éventail d'options de gestion des applications.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard pour iOS

Le bloqueur de publicité le plus avancé pour Safari : il vous fait oublier les fenêtres publicitaires, accélère le chargement des pages et protège vos données personnelles. Un outil de blocage manuel des éléments et des paramètres hautement personnalisables vous permettent d'adapter le filtrage à vos besoins précis.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

Extension de navigateur AdGuard

AdGuard est l'extension bloqueuse de pub la plus souple et rapide qui bloque tous les types de pub sur toutes les pages Web! Selectionnez le module AdGuard pour votre type de navigateur préféré et surfez le web en toute sécurité et sans publicité.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5

AdGuard pour Safari

Au moment ou Apple a décidé de forcer tout le monde à utiliser son SDK, les extensions bloqueuses de pub pour Safari sont entrés dans une période difficile. L'extension AdGuard doit ramener le blocage des pubs dans Safari au top.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
App Store
Télécharger
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard Home

AdGuard Home est un logiciel anti-pub et anti-traçage qui fonctionne au niveau du système. Une fois installé, il fonctionnera sur TOUS vos appareils, et vous n'aurez pas besoin d'installer de logiciel-client. L'essor de l'Internet des objets et l'affluence d'appareils connectés rend nécessaire le contrôle de votre réseau dans son intégralité.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5

Bloqueur de contenu AdGuard

AdGuard content Blocker éliminera toutes sortes d'annonces dans les navigateurs mobiles qui soutiennent la technologie de bloqueur de contenu, à savoir, Samsung Internet et Yandex Browser. Tout en étant plus limité que AdGuard sous Android, il est gratuit, facile à installer et offre encore de haute qualité de blocage des annonces.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

Assistant AdGuard

Une extension de navigateur compagnon pour les [applications pour ordinateur](/fr/products.html) AdGuard. Elle offre un accès depuis le navigateur au blocage personnalisé d'éléments, à l'ajout de sites Web à la liste blanche et au signalement de bogue quelconque.
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
Assistant pour Chrome Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Firefox Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Edge Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Opera Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Yandex Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Safari Est-ce votre navigateur actuel ?
Si vous ne trouvez pas votre navigateur, essayez l'ancienne version de l'Assistant, que vous trouverez dans les paramètres de l'extension AdGuard.

AdGuard Temp Mail β

Un générateur d'adresses e-mail temporaires gratuit qui vous permet de rester anonyme et de protéger votre vie privée. Pas de spam dans votre boîte de réception principale !
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5

AdGuard pour Android TV

AdGuard pour Android TV est la seule application qui bloque les publicités, protège votre vie privée et agit comme un pare-feu pour votre Smart TV. Recevez des avertissements sur les menaces web, utilisez des DNS sécurisés et bénéficiez d'un trafic chiffré. Détendez-vous et plongez dans vos émissions préférées avec une sécurité de premier ordre et zéro publicité !
Avis des utilisateurs : 14206
4,7 sur 5
Téléchargement de AdGuard Pour installer AdGuard, cliquez le fichier indiqué par la flèche Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!
Installer AdGuard sur votre appareil mobile