Menu
FR

Une identification est désormais requise pour accéder aux sites adultes en Louisiane

Depuis janvier dernier, les habitants de l'État américain de Louisiane doivent se plier en quatre pour accéder aux sites pornographiques les plus populaires. Les sites accueillent désormais les Louisianais avec une page entière les informant qu'ils doivent se soumettre à une procédure de vérification de l'âge avant de pouvoir continuer à faire ce qu'ils avaient l'intention de faire. Cette loi, qui oblige les sites pour adultes à s'assurer que leurs visiteurs ne sont pas mineurs, est une aimable initiative des législateurs républicains conservateurs et vise à protéger les enfants d'une exposition prématurée à des contenus indécents.

Le seul effet visible de la loi jusqu'à présent a été un pic des téléchargements d'une application officielle du gouvernement qui génère une copie numérique d'un permis de conduire accepté comme l'équivalent légal d'une pièce d'identité physique dans l'État. Les téléchargements quotidiens de l'application LA Wallet ont triplé pour atteindre 5 000 par jour au début de cette année. Cela s'explique par les particularités de la loi, qui oblige pratiquement les utilisateurs à révéler leur véritable identité à d'autres personnes s'ils veulent avoir accès à des divertissements pour adultes.

Quels sont les sites qui ont mis en œuvre la loi ?

La loi exige que les sites web ayant une "quantité substantielle " (c'est-à-dire 33,1 % ou plus) de contenu pornographique vérifient l'âge des visiteurs par une méthode "raisonnable " de vérification de l'âge. Il peut s'agir de les obliger à présenter une pièce d'identité numérique ou de leur demander de "se conformer à un système commercial de vérification de l'âge "* Ce système peut à son tour exiger des visiteurs qu'ils fournissent une pièce d'identité délivrée par le gouvernement, ou il peut s'agir de "toute méthode commercialement raisonnable qui s'appuie sur des données transactionnelles publiques ou privées pour vérifier l'âge de la personne "* Comme le suggère la loi, un site web doit décider lui-même de la méthode de vérification de l'âge qu'il utilisera. Cependant, les sites qui ont appliqué la loi jusqu'à présent demandent tous aux utilisateurs de fournir leur pièce d'identité.

Au moins trois sites pornographiques populaires, Pornhub, Redtube et Youporn, demandent désormais aux utilisateurs ayant une adresse IP en Louisiane de vérifier leur âge auprès d'AllpassTrust, un site tiers de vérification d'identité qui travaille avec le LA Wallet.

Un avis de Pornhub aux utilisateurs se connectant depuis la Louisiane

Tout d'abord, le spectateur potentiel de matériel pornographique doit créer un compte auprès d'AllpassTrust. Il reçoit ensuite un "login universel " qui lui permet d'accéder aux sites pornographiques.

Capture d'écran d'un formulaire de vérification

Tout site web ou plate-forme tierce qui vérifie l'âge des utilisateurs n'a pas le droit de conserver leurs informations d'identification une fois que l'accès au site leur a été accordé. La loi stipule également que tout fournisseur de services qui conserve " intentionnellement " de telles informations sera tenu de verser des dommages-intérêts.

L'objectif des législateurs - protéger les enfants contre les contenus préjudiciables - est vertueux, mais les moyens qu'ils ont choisis risquent de priver les adultes de leur vie privée et d'exposer leurs secrets les plus intimes. Malgré l'assurance que les services de vérification tiers ne partageront pas les informations personnelles des visiteurs avec qui que ce soit, cela ne signifie pas que cela ne se produira pas dans la pratique, que ce soit délibérément ou en raison d'une négligence.

Qu'est-ce qui peut mal tourner ?

La simple idée d'avoir à révéler son identité pour accéder à un contenu NSFW peut faire froid dans le dos. Et il ne s'agit pas d'un "frisson" comme dans "Netflix and chill". La loi brise la promesse, pourtant fausse, de l'anonymat en ligne, et on ne peut s'empêcher de se demander ce qui se passera si ces données tombent entre de mauvaises mains.

Comme le dit le proverbe, une personne peut garder un secret, mais pas deux. Plus une information passe par plusieurs mains, plus le risque qu'elle soit mal traitée, partagée ou divulguée est grand. Outre ces risques, ces informations peuvent également être transmises aux forces de l'ordre sous un prétexte tout à fait légitime. Par exemple, la politique de confidentialité d'AllTrustPass indique qu'elle ne partage pas vos informations personnelles avec des tiers et ne leur permet pas d'y accéder, à l'exception des fournisseurs tiers, tels qu'un hébergeur, et de la police. Les informations que AllTrustPass peut collecter comprennent l'adresse électronique et le mot de passe (stockés sous forme de hachage), le statut de l'âge, des données techniques telles que l'adresse IP (qui peut également être hachée), les données des cookies, y compris deux cookies Google Analytics, et l'emplacement approximatif. Ce n'est peut-être pas grand-chose, mais c'est probablement suffisant pour vous mettre mal à l'aise.

Nous ne savons pas encore quels intermédiaires les autres sites pour adultes utiliseront pour vérifier l'âge des utilisateurs lorsqu'ils décideront (ou s'ils décident) d'appliquer la loi. Nous nous heurtons ici à une autre inconnue.

Un terrain fertile... pour la fraude

Deux mois à peine après l'entrée en vigueur de la loi, on ne sait toujours pas exactement à quels sites elle s'appliquera. Actuellement, il appartient aux sites eux-mêmes de déterminer s'ils répondent à la définition d'un site pornographique et de mettre en place un système de vérification de l'âge. La loi prévoit une exception pour les sites d'information de bonne foi, les radiodiffuseurs d'intérêt public et les organismes de collecte d'informations. Toutefois, il n'est pas certain que les forums publics tels que Reddit, qui compte un grand nombre de sous-reddits liés à la pornographie enfantine, entrent dans son champ d'application. Le fait que les critères de définition d'un site hostile aux enfants soient obscurs ne facilite pas les choses. Par exemple, comment déterminer que 33,1 % du contenu d'un site est pornographique ? Et si c'est 29 % ?

Les escrocs peuvent exploiter cette incertitude et créer des clones de sites pour adultes qui incitent les utilisateurs à donner leurs informations personnelles, voire à fournir des copies de leurs documents d'identité. En fonction des données que le site escroque aux utilisateurs, les escrocs peuvent leur voler de l'argent ou contracter un prêt en leur nom. Étant donné que peu de sites pornographiques présentent un design élaboré ou distinctif (ce n'est pas la conception du site qui retient l'attention lorsqu'on y navigue), imiter leur interface devrait être une promenade de santé pour les fraudeurs, même inexpérimentés.

C'est également possible que des sites pornographiques peu scrupuleux profitent de la situation pour collecter les données des utilisateurs et les monnayer, par exemple en les vendant à des courtiers en données, qui les revendront ensuite à des annonceurs. L'industrie pornographique a toujours été une zone grise de la loi, pleine de personnages louches, et il ne faut donc pas s'attendre à beaucoup d'intégrité dans ce domaine. Et même si les propriétaires de sites web n'enfreignent pas intentionnellement la loi, personne n'est à l'abri d'une maladresse, surtout lorsqu'il s'agit d'une loi qui sort tout juste du four législatif.

D'autres états Américains peuvent adopter de telles lois

La Louisiane a été le premier État américain à adopter une loi obligeant les sites pornographiques à vérifier l'âge de leurs visiteurs, mais il est peu probable qu'elle soit la dernière. Les législateurs de plus d'une douzaine d'autres États américains ont introduit, ou prévoient d'introduire, une législation obligeant les sites pour adultes à vérifier l'âge de leurs visiteurs. Sept États, dont la Floride, la Virginie et le Dakota du Sud, ont introduit ce qui a été décrit comme des versions copiées du projet de loi de la Louisiane.

Il est logique que la Louisiane ouvre la voie à d'autres, étant donné son rôle pionnier dans la numérisation aux États-Unis. Ainsi, en 2018, la Louisiane est devenue le premier État américain à autoriser les forces de l'ordre à accepter un permis de conduire sous forme numérique.

Les lois sur la vérification de l'âge comme celle de la Louisiane pourraient mettre en péril la vie privée de nombreux adultes si davantage d'États les adoptaient. La question si c'est un juste prix à payer pour améliorer la sécurité des enfants, et si ces lois amélioreront réellement la sécurité des enfants, n'est pas simple à résoudre.

Il sera difficile de satisfaire tout le monde

Les lois sur la vérification de l'âge peuvent être catastrophiques pour la vie privée, surtout si elles ne sont pas appliquées comme prévu, ce qui constitue toujours un risque énorme. Mais cela ne veut pas dire que la diffusion de la pornographie auprès des enfants n'est pas un problème auquel il faut s'attaquer. Une étude récente suggère que la majorité des enfants voient des contenus pour adultes pour la première fois avant l'âge tendre de 13 ans. Ce qui est encore plus inquiétant, c'est que 58 % des enfants déclarent avoir vu de la pornographie sans le vouloir, en tombant dessus par hasard en ligne. Des études suggèrent que l'exposition précoce à la pornographie peut avoir des effets négatifs durables sur le psychisme des enfants, tels qu'une vision déformée de la sexualité et d'eux-mêmes.

Mesurer le positif et le négatif des lois restreignant l'accès aux contenus pornographiques est un exercice d'équilibriste. Cela signifie que les législateurs ne devraient pas se précipiter lorsqu'ils traitent de questions aussi délicates et multiformes. D'une part, nous espérons que le noble désir de protéger les enfants ne se retournera pas contre les adultes innocents et respectueux de la loi.

Quant à la manière dont ces derniers peuvent contourner les restrictions actuelles et préserver leur vie privée, l'utilisation d'un VPN est probablement le moyen le plus simple et le plus efficace. Mais ce n'est pas le seul moyen. Pour plus de conseils sur comment accéder à PornHub et à des sites similaires même lorsqu'ils sont bloqués dans votre région, consultez notre guide.

Vous avez aimé cet article ?
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques

AdGuard pour Windows

AdGuard pour Windows est plus qu'un bloqueur de publicités. Il s'agit d'un outil polyvalent qui bloque les publicités, contrôle l'accès aux sites dangereux, accélère le chargement des pages et protège les enfants contre les contenus inappropriés.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard pour Mac

AdGuard pour Mac est un bloqueur de publicité unique conçu pour macOS. En plus de vous protéger contre les publicités gênantes dans les navigateurs et les applications, il vous protège contre le pistage, l'hameçonnage et la fraude.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard pour Android

AdGuard pour Android est la solution parfaite pour les appareils sur Android. Contrairement à la plupart des autres bloqueurs de publicité, AdGuard ne nécessite pas d'accès root et offre un large éventail d'options de gestion des applications.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard pour iOS

Le bloqueur de publicité le plus avancé pour Safari : il vous fait oublier les fenêtres publicitaires, accélère le chargement des pages et protège vos données personnelles. Un outil de blocage manuel des éléments et des paramètres hautement personnalisables vous permettent d'adapter le filtrage à vos besoins précis.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

Extension de navigateur AdGuard

AdGuard est l'extension bloqueuse de pub la plus souple et rapide qui bloque tous les types de pub sur toutes les pages Web! Selectionnez le module AdGuard pour votre type de navigateur préféré et surfez le web en toute sécurité et sans publicité.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5

AdGuard pour Safari

Au moment ou Apple a décidé de forcer tout le monde à utiliser son SDK, les extensions bloqueuses de pub pour Safari sont entrés dans une période difficile. L'extension AdGuard doit ramener le blocage des pubs dans Safari au top.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
App Store
Télécharger
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard Home

AdGuard Home est un logiciel anti-pub et anti-traçage qui fonctionne au niveau du système. Une fois installé, il fonctionnera sur TOUS vos appareils, et vous n'aurez pas besoin d'installer de logiciel-client. L'essor de l'Internet des objets et l'affluence d'appareils connectés rend nécessaire le contrôle de votre réseau dans son intégralité.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5

Bloqueur de contenu AdGuard

AdGuard content Blocker éliminera toutes sortes d'annonces dans les navigateurs mobiles qui soutiennent la technologie de bloqueur de contenu, à savoir, Samsung Internet et Yandex Browser. Tout en étant plus limité que AdGuard sous Android, il est gratuit, facile à installer et offre encore de haute qualité de blocage des annonces.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

Assistant AdGuard

Une extension de navigateur compagnon pour les applications pour ordinateur AdGuard. Elle offre un accès depuis le navigateur au blocage personnalisé d'éléments, à l'ajout de sites Web à la liste blanche et au signalement de bogue quelconque.
Avis des utilisateurs : 13922
4,7 sur 5
Assistant pour Chrome Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Firefox Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Edge Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Opera Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Yandex Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Safari Est-ce votre navigateur actuel ?
Si vous ne trouvez pas votre navigateur, essayez l'ancienne version de l'Assistant, que vous trouverez dans les paramètres de l'extension AdGuard.
Téléchargement de AdGuard Pour installer AdGuard, cliquez le fichier indiqué par la flèche Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!
Installer AdGuard sur votre appareil mobile