Les mechanismes du blocage de pub : la création des filtres et pourquoi le Manifest v 3 est une menace

Comment les bloqueurs de pub fonctionnent-ils ? Au centre de chaque bloqueur vous trouverez des listes de filtres, frequemment appelés juste "filtres". Ce sont en fait des listes entières de règles écrites sous une forme spéciale de syntaxe. S'il nous fallait dire en quelques mots en quoi consiste le travail des bloqueurs de publicité, nous dirions "les bloqueurs publicitaires interprètent les règles de filtrage". Ils comprennent cette syntaxe complexe et effectuent des actions avec le trafic web en fonction de ce que ces règles leur disent de faire : bloquer des éléments spécifiques, modifier des pages Web de certaine façon, etc.

Il existe une grande variété de listes de filtres. Des milliers de bénévoles s'efforcent continuellement de les tenir à jour, en s'assurant qu'ils bloquent les publicités et ne cassent rien d'important.

Vous avez pu entendre que des changements sur Chrome browser arrivent, et ils s'appellent Manifest v3. Ces changements menacent de mettre fin à l'écosystème des filtres tel que nous le connaissons. Cet article s'adresse aux développeurs de Google Chrome : nous voulons croire qu'ils n'ont pas pour but de nuire à cet écosystème, mais qu'ils n'en ont pas une bonne compréhension. C'est pourquoi nous estimons qu'il est absolument nécessaire de décrire en détail son fonctionnement et ce qui ne va pas avec l'implémentation actuelle de Manifest v3.

Et peut-être que certains de nos lecteurs aimeraient aussi savoir comment tout cela fonctionne.

Comment fonctionnent les bloqueurs de pub

Comme on l'a déjà dit, les bloqueurs d'annonces sont des " traducteurs " qui interprètent les règles de filtrage. Tout d'abord, un bloqueur d'annonces télécharge des listes de filtres de téléchargement. Il peut s'agir de n'importe quelle liste de filtres, téléchargés à partir de plusieurs endroits différents, cela n'a pas vraiment d'importance. Ce qui compte, c'est que maintenant le bloqueur de publicité va commencer à vérifier le code des pages Web par rapport à toutes ces règles de filtrage.

Voici comment le blocage de la pub fonctionne

Plongeons un peu dans les détails techniques, car il y a probablement des gens qui aimeraient savoir comment les choses fonctionnent à un niveau plus profond. Il y a plusieurs façons différentes :

Filtrage au niveau du réseau

Les publicités sur les pages Web n'apparaissent pas de nulle part comme par magie. Elles doivent être récupérées d'une manière ou d'une autre, c'est-à-dire téléchargées depuis un serveur. Pour cela, le navigateur doit envoyer une requête web. Les règles de filtrage indiquent aux bloqueurs d'annonces quelles requêtes tentent de récupérer une annonce et un contenu non utile et doivent être bloquées.

Filtrage cosmetique

Chaque page web a un DOM ("Document Object Model"), un document HTML qui contient la structure de la page et tous ses éléments. Bien sûr, les annonces sur la page sont aussi des éléments et se reflètent dans le DOM. Les bloqueurs de publicité peuvent supprimer des parties du DOM, et les règles de filtrage les aident à comprendre quelles parties sont des publicités et doivent être supprimées, et lesquelles ne doivent pas être modifiées.

Naturellement, en réalité, c'est beaucoup plus compliqué que cela, mais vous pouvez voir le tableau général. Si vous souhaitez en savoir plus sur l'aspect technique, consultez notre guide de syntaxe pour le blocage des publicités.

Listes des filtres

Il existe des centaines, voire des milliers de listes de filtres : Filtres AdGuard, EasyList, etc. Il faut le travail quotidien de milliers de bénévoles et de professionnels pour maintenir ces filtres à jour, afin qu'ils soient toujours pertinents et ne gâchent rien.

Les filtres peuvent faire plus que simplement bloquer les publicités, et différentes personnes choisissent différentes combinaisons de filtres en fonction de leurs préférences personnelles. Voici quelques exemples de listes de filtres populaires qui illustrent à quel point elles peuvent être differentes :

  • EasyList — un filtre essentiel pour des multitudes d'utilisateurs, orienté uniquement vers le blocage des pubs,
  • EasyPrivacy — un autre choix populaire, sert à bloquer le suivi,
  • Fanboy's SocialList — un filtre qui bloque les widgets sociaux comme les boutons 'J'aime' etc.
  • AdGuard Annoyances — un filtre développé par AdGuard pour bloquer les nuisances en ligne telles que avertissements cookies, assistants en ligne etc.,
  • En plus il existe une énorme quantité de listes de filtre spécifiques a telle ou telle langue : EasyList Germany, RUAdlist, le filtre AdGuard Turque et beaucoup d'autres.

Vous trouverez une base de filtres géante sur ce site Web.

Et voilà le problème : les changements planifiés par Google impliquent qu'il en restera qu'une seule liste de filtres par défaut (appelée les "règles statiques"). Vous pourriez les modifier avec des règles "dynamiques", mais ils ont une limite de quantité anormalement petite - 5000 seulement. La plupart des listes que nous avons mentionné ci-dessus ne pourra pas s'y conformer, et on ne parle même pas d'essayer d'ajouter plusieures listes.

Comment les listes de filtres sont-elles développées

Nous l'avons déjà mentionné, les listes des filtres doivent être mises à jour régulièrement. il existe deux raisons pour cela :

  1. Pour bloquer les nouveaux types de pub,

  2. Pour réparer ce qui c'est cassé (c'est normal que quelque chose se casse à des moments inattendus avec autant de règles dans une seule liste).

Bien sûr, les responsables des listes de filtres ne peuvent pas surveiller des millions de sites Web eux-mêmes. Ils comptent beaucoup sur la rétroaction des utilisateurs. Pour mettre les choses en perspective :

  • Le depôt des filtres AdGuard contient plus de 40,000 tâches fermées. Chaque semaine prés de 500 nouvelles tâches sont ouvertes et le même amont de tâches se résout.
  • EasyList et ses abonnements régionaux aux filtres reçoit des rétroactions depuis son forum de discussion avec des dizaines de milliers de fils de discussion.

De nombreux bloqueurs d'annonces disposent d'outils pour aider les utilisateurs à signaler facilement tout problème lié au filtre auquel ils sont confrontés. Par exemple, les utilisateurs d'AdGuard ont accès à un outil spécial [outil de reporting Web] (https://reports.adguard.com/new_issue.html). Sur la base de ces plaintes, les développeurs de filtres corrigent leurs listes de filtres. Les bloqueurs de publicité mettent à jour les filtres, et - boom ! - la publicité disparaît.

Les filtres sont mis à jour régulièrement

Ceci nous amène à un autre problème : les règles dynamiques dans Chrome vont avoir une priorité différente par rapport à celles qui sont statiques. Cela n'apporte que plus de confusion et rend le travail des responsables de listes de filtres beaucoup plus difficile.

Où est-ce que les utilisateurs trouvent des nouvelles listes de filtres ?

L'une des pierres angulaires du blocage des publicités d'aujourd'hui est la possibilité pour les utilisateurs d'ajouter des listes de filtres personnalisées par URL (par opposition au choix dans la liste par défaut, aussi grande soit-elle). Ceci est vital pour la santé de l'écosystème des listes de filtres.

  • Les utilisateurs ont la possibilité d'essayer de nouvelles listes de filtres,
  • Les développeurs peuvent partager directement leurs créations avec les utilisateurs, sans aucune tierce partie.

Une autre facette du même problème est qu'avec les règles dynamiques existantes, il serait impossible que tout cela se produise. Cela conduirait à un déclin lent mais certain de la communauté de développement des filtres.

À quel futur faut-il s'attendre ?

Si rien n'est fait et tous les changements prévus pour Chrome se réalisent, l'avenir sera sombre pour nous tous :

  1. L'écosystème des filtres va recevoir un coup très douloureux.
  2. Au lieu de la variété familière de filtres et d'une grande communauté active, il ne restera qu'une poignée de développeurs de bloqueurs publicitaires, qui maintiendront quelques listes de filtres au mieux de leurs capacités.
  3. Du point de vue des utilisateurs, au lieu d'une approche flexible et de la possibilité de personnaliser le blocage des publicités selon leurs préférences, ils obtiendront des listes de filtres " unifiées " qui font plus ou moins la même chose.
  4. La communauté se tournera vers d'autres méthodes de blocage des publicités et concentrera ses efforts sur celles-ci.

À l'époque, nous avons beaucoup parlé avec force et à juste titre du blocage du contenu de Safari. Au moins, grâce à d'innombrables tours de passe-passe et au " duct tapeing ", nous sommes parvenus à trouver une solution satisfaisante. Avec le cas de Google Chrome, il n'y a honnêtement pas de lumière au bout du tunnel.

Existe-t'il une solution ?

Oui, en fait, tous ces problèmes peuvent être abordés et résolus, et même sans trop s'écarter de la direction générale que Google veut prendre avec Chrome. Ce que nous pensons qu'il faut faire pour cela :

  • Un terme'Liste de filtres' devrait être introduit pour les règles statiques et dynamiques,
  • La limite pour les règles dynamiques devrait être dramatiquement augmentée,
  • Les priorités des règles de filtrage doivent être repensées. Les règles dynamiques doivent avoir la même priorité que les règles statiques.

Du point de vue des développeurs, il serait beaucoup plus simple de n'avoir que des règles dynamiques. Pour la communauté des développeurs, diviser les règles en catégories statiques et dynamiques ne semble pas nécessaire, ni même provoquer le chaos. En même temps, nous sommes prêts à discuter avec les développeurs Google Chrome et à trouver un compromis qui satisfera tout le monde, et surtout les utilisateurs de Chrome.

PS:
Si vous avez l'impression d'avoir ce qu'il faut pour devenir un mainteneur de filtre, nous sommes toujours heureux de recevoir de l'aide ! Visitezcette page pour savoir comment vous pouvez nous aider à améliorer les Filtres AdGuard et ce que vous pouvez obtenir en échange de vos efforts.

Anna Martynova sur AdGuard Actualités Industry News
21 novembre 2019
Les commentaires sont fournis par le moteur Disqus. Vous conformez aux termes et politiques de Disqus en les téléchargeant.
AdGuard pour Windows : aperçu général
Dans cet article nous passons en revue toutes les fonctionnalités d'AdGuard pour Windows, et qui sait : peut-être vous trouverez exactement ce que vous cherchiez n'ayant aucune idée que la solution était déjà là.
La menace des traqueurs fantômes et comment les combattre
Récemment la communauté de blocage des publicités a été agitée par le problème des traqueurs cachés. Par exemple, la page de uBlock Origin sur GitHub est devenue la plateforme pour une discussion assez intense entre les développeurs. On redit la version courte.
Le téléchargement d’AdGuard à commencé ! Cliquez sur le bouton indiqué par la flèche pour commencer l'installation. Merci d'avoir choisi AdGuard ! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!