Menu
FR
AdGuard pour Windows
AdGuard
pour Windows
Le bloqueur le plus avancé qui fonctionne dans tous les navigateurs
Avis 20105 Excellent
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
AdGuard pour Mac
AdGuard
pour Mac
Le bloqueur le plus avancé qui fonctionne dans tous les navigateurs
Avis 20105 Excellent
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
AdGuard pour Android
AdGuard
pour Android
Bloqueur de publicité non-rooté pour Android
Avis 20105 Excellent
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
AdGuard pour iOS
AdGuard
pour iOS
Le meilleur bloqueur de publicité sur iOS pour Safari
Avis 20105 Excellent
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

Condensé AdGuard : Meta se venge, Amazon vous suit, et Google - non (dans un sens)

Dans cette édition du condensé d'AdGuard : Google aide à supprimer les données personnelles de sa propre recherche, un clone d'Instagram sans publicité subit les foudres de Big Tech, Meta s'efforce de déjouer les protections de la vie privée, Amazon tente de rendre la surveillance adaptée aux familles, tandis que Chrome retarde la transition vers Manifest V3.

Google facilite le camouflage des informations personnelles dans le moteur de recherche

Une nouvelle fonctionnalité que Google a commencé à déployer fin septembre permet aux utilisateurs de demander la suppression de leurs informations personnelles des résultats de recherche.

Alors qu'auparavant il fallait passer par toutes sortes d'étapes pour demander la suppression d'informations telles que l'adresse du domicile, le numéro de téléphone ou l'adresse électronique dans la recherche Google, il suffit désormais d'appuyer sur un menu à trois points qui apparaît à côté de chaque résultat de recherche.

Une fois que vous aurez ouvert l'onglet, vous verrez la nouvelle option intitulée "Supprimer le résultat". À partir de là, Google vous guidera dans le processus.

La nouvelle fonctionnalité de Google simplifie la procédure de suppression des informations personnelles du moteur des recherches

Pour suivre l'évolution de vos demandes de suppression, vous pouvez appuyer sur le nouvel élément de menu "Résultats vous concernant" situé sous l'avatar de votre profil dans votre application Google. Vous y verrez la liste complète des demandes et leurs statuts. La nouvelle fonctionnalité est disponible pour certains utilisateurs d'Android aux États-Unis et en Europe.

À partir de l'année prochaine, les utilisateurs de Google pourront également choisir de recevoir des alertes que le géant technologique leur enverra si leurs coordonnées personnelles apparaissent dans les résultats de recherche.

Google vous préviendra si vos informations personnelles apparaissent dans les résultats de recherche

Il faut toutefois garder à l'esprit que Google n'efface que les informations issues de la recherche, ce qui signifie qu'il peut encore les stocker ailleurs. Google se souvient de tout. En outre, même si vos informations personnelles seront plus difficiles à trouver, elles resteront toujours sur le web.

L'application qui promettait un Instagram sans publicité se heurte à la répression d'Apple et de Meta

À peine un jour après le lancement du client Instagram sans publicité OG app dans l'App Store, Apple l'a retiré pour violation de la politique de Meta.
L'application proposait un flux d'accueil Instagram sans publicité, sans messages suggérés et une fonction de désactivation des "reels".

Apple a déclaré que l'application avait été retirée parce qu'elle accédait au contenu d'Instagram sans autorisation, ce qui est peut-être vrai - les développeurs ont reconnu avoir procédé à une ingénierie inverse de l'API d'Instagram. Ils ont aussi apparemment réveillé une bête dans Meta, qui s'est vengée personnellement sur l'équipe de l'application OG app. Les développeurs ont déclaré que Meta les a non seulement bannis d'Instagram, mais a également supprimé leurs profils Facebook personnels (non liés à l'application OG).

Les développeurs de l'application OG affirment que Meta a fermé ses profils Facebook personnels

Une telle démarche vindicative de la part de Meta est rendue possible par sa position dominante sur le marché. À la base, Facebook et Instagram sont deux services distincts, et la décision de Meta de punir les personnes qui ont fait du tort à un service en leur refusant l'accès à l'autre est un précédent inquiétant.

Exercice de collecte de données ? Un compte Google sera indispensable pour utiliser votre tracker de fitness

Pour les utilisateurs du tracker de fitness populaire Fitbit se connecter à l'appli avec un compte Google deviendra bientôt l'option par défaut. Google a racheté la société pour 2,1 milliards de dollars en 2019, mais Fitbit fournit actuellement ses produits séparément du géant technologique. Vous devez avoir un compte Fitbit pour utiliser l'appli Fitbit, bien qu'il soit possible de se connecter avec Google.

Fitbit a annoncé qu'il lancerait les comptes Google sur Fitbit "pendant l'année 2023". À partir de ce moment-là, les utilisateurs auront besoin d'un compte Google pour accéder aux nouvelles fonctionnalités et configurer les appareils nouvellement sortis. Google prévoit de mettre fin à la prise en charge des comptes Fitbit en 2025, ce qui rendrait automatiquement obligatoire l'utilisation d'un compte Google pour utiliser le tracker de fitness.

Google promet "de ne pas utiliser les données relatives à la santé et au bien-être de Fitbit pour Google Ads " - une exigence d'acquisition fixée par la Commission européenne. Toutefois, ces données peuvent être utilisées pour d'autres services Google (par exemple, Google Maps) si l'utilisateur y consent. Étant donné que Google a été à plusieurs reprises pris en flagrant délit de suivi des données de l'utilisateur, comme sa localisation, sans son consentement, on peut douter que Google tienne sa promesse. Après tout, Google doit trouver de nouveaux moyens de surveiller les utilisateurs après qu'Apple leur a facilité la tâche en leur permettant de refuser le suivi par des tiers et la publicité personnalisée.

La fonction de protection de la vie privée d'Apple, Anti-Tracking Transparency (ATT), a mis à mal un certain nombre de grandes entreprises technologiques avides de données sur les utilisateurs, y compris Meta. A ce propos...

Facebook accusé de contourner la protection contre le suivi d'Apple

Deux utilisateurs de Facebook ont intenté une action en justice contre Meta en Californie, accusant la société de continuer à suivre les utilisateurs d'iOS même après qu'ils aient spécifiquement choisi de ne pas être suivis. Les applications Instagram et Facebook pour iOS ouvrent tous les liens et publicités de tiers dans un navigateur web personnalisé, par opposition au navigateur Safari par défaut. Des recherches ont montré que Meta injecte du code dans chaque site web que les utilisateurs visitent lorsqu'ils sont dans le navigateur in-app. Cela permet potentiellement à Meta de suivre l'activité en ligne des utilisateurs, rendant ainsi inutile la fonction de confidentialité d'Apple.

Meta est accusée d'avoir tenté de contourner les protections anti-tracking.

Photo: Joshua Hoehne/Unsplash

Meta affirme être en conformité avec l'App Tracking Transparency (ATT) d'Apple, et que son navigateur in-app a été conçu pour "respecter les choix de confidentialité des utilisateurs ". Même s'il s'avère que Meta obéit à la lettre à l'ATT, elle ne semble pas en respecter l'esprit. D'un autre côté, il serait naïf de penser que les grandes entreprises renonceront à leurs aspirations en matière de collecte de données au premier ou même au deuxième signe de difficulté, et il est donc probable que nous verrons à l'avenir d'autres tentatives de la part de la Big Tech pour contourner les fonctions anti-suivi.

Amazon : La surveillance, c'est cool ! (euh non, pas du tout)

Amazon a été critiqué pour avoir réutilisé des vidéos capturées par sa sonnette et ses caméras de sécurité domestique Ring pour une émission de télévision destinée aux familles. L'émission, intitulée "Ring Nation", a été diffusée fin septembre malgré les protestations des défenseurs de la vie privée. Une pétition visant à annuler l'émission a reçu le soutien de dizaines de groupes de défense des droits et a recueilli plus de 69 000 signatures.

Les militants affirment que l'émission est une tentative délibérée d'Amazon de "normaliser la surveillance ". Amazon a défendu "Ring Nation", soulignant qu'elle demande la permission d'utiliser les images de toute personne prise en photo avant de les diffuser.

La colère des défenseurs de la vie privée est compréhensible étant donné qu'Amazon est connu pour être un facilitateur de facto de l'État de surveillance. Nous avons déjà écrit sur la façon dont Ring, propriété d'Amazon, permet à la police d'accéder aux données vidéo privées des utilisateurs sans consentement ni mandat en cas d'"urgence". Selon la loi américaine, les entreprises peuvent répondre aux demandes de vidéos sans mandat, mais elles n'y sont pas obligées. Le fait que Ring ait choisi de le faire de son plein gré est inquiétant, car cela signifie que l'interprétation de ce qui constitue une "urgence " incombe à Amazon - une entreprise privée.

En retardant l'inévitable : Google laisse l'extension Manifest V2 vivre un peu plus longtemps

Chrome a prolongé de six mois la date limite de fin de prise en charge des extensions construites sur la plateforme Manifest V2. Depuis son lancement il y a deux ans, la nouvelle plateforme, Manifest V3, a suscité des critiques, principalement parce qu'elle restreint fortement les fonctionnalités des extensions de blocage des publicités.

Depuis janvier 2022, il est devenu impossible d'ajouter de nouvelles extensions basées sur Manifest V2 dans le Chrome Web Store. Chrome avait précédemment indiqué qu'il cesserait de prendre en charge les extensions Manifest 2 pour la plupart des utilisateurs en janvier 2023. Aujourd'hui, Chrome a annoncé qu'il repoussait l'échéance à juin 2023. Pour ceux qui utilisent la politique d'entreprise Manifest V2, les anciennes extensions cesseront de fonctionner en janvier 2024.

Le nouveau calendrier de Chrome pour l'élimination progressive de Manifest V2 n'est pas un changement radical de ses plans et AdGuard n'a jamais eu l'intention d'attendre jusqu'à la dernière minute de toute façon. En première mondiale, nous avons déjà publié une extension expérimentale de blocage des publicités compatible avec Manifest V3. Elle a peut-être ses limites, mais elle vous protégera quand même assez bien contre les trackers et les publicités. Nous avons discuté en détail de ce que nous avons fait pour nous conformer aux nouvelles règles et de l'impact de Manifest V3 sur le blocage des publicités dans notre nouvel article.

Vous avez aimé cet article ?
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques

AdGuard
pour Windows

AdGuard pour Windows est plus qu'un bloqueur de publicités. Il s'agit d'un outil polyvalent qui bloque les publicités, contrôle l'accès aux sites dangereux, accélère le chargement des pages et protège les enfants contre les contenus inappropriés.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard
pour Mac

AdGuard pour Mac est un bloqueur de publicité unique conçu pour macOS. En plus de vous protéger contre les publicités gênantes dans les navigateurs et les applications, il vous protège contre le pistage, l'hameçonnage et la fraude.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard
pour Android

AdGuard pour Android est la solution parfaite pour les appareils sur Android. Contrairement à la plupart des autres bloqueurs de publicité, AdGuard ne nécessite pas d'accès root et offre un large éventail d'options de gestion des applications.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard
pour iOS

Le bloqueur de publicité le plus avancé pour Safari : il vous fait oublier les fenêtres publicitaires, accélère le chargement des pages et protège vos données personnelles. Un outil de blocage manuel des éléments et des paramètres hautement personnalisables vous permettent d'adapter le filtrage à vos besoins précis.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

Extension de navigation AdGuard

AdGuard est l'extension bloqueuse de pub la plus souple et rapide qui bloque tous les types de pub sur toutes les pages Web! Selectionnez le module AdGuard pour votre type de navigateur préféré et surfez le web en toute sécurité et sans publicité.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5

AdGuard pour Safari

Au moment ou Apple a décidé de forcer tout le monde à utiliser son SDK, les extensions bloqueuses de pub pour Safari sont entrés dans une période difficile. L'extension AdGuard doit ramener le blocage des pubs dans Safari au top.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
Disponible sur
App Store
Télécharger
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard Home

AdGuard Home est un logiciel anti-pub et anti-traçage qui fonctionne au niveau du système. Une fois installé, il fonctionnera sur TOUS vos appareils, et vous n'aurez pas besoin d'installer de logiciel-client. L'essor de l'Internet des objets et l'affluence d'appareils connectés rend nécessaire le contrôle de votre réseau dans son intégralité.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5

Bloqueur de contenu AdGuard

AdGuard content Blocker éliminera toutes sortes d'annonces dans les navigateurs mobiles qui soutiennent la technologie de bloqueur de contenu, à savoir, Samsung Internet et Yandex Browser. Tout en étant plus limité que AdGuard sous Android, il est gratuit, facile à installer et offre encore de haute qualité de blocage des annonces.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

Assistant AdGuard

Une extension de navigateur compagnon pour les applications pour ordinateur AdGuard. Elle offre un accès depuis le navigateur au blocage personnalisé d'éléments, à l'ajout de sites Web à la liste blanche et au signalement de bogue quelconque.
Avis des utilisateurs : 20105
4,7 sur 5
Assistant pour Chrome Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Firefox Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Edge Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Opera Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Yandex Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Safari Est-ce votre navigateur actuel ?
Si vous ne trouvez pas votre navigateur, essayez l'ancienne version de l'Assistant, que vous trouverez dans les paramètres de l'extension AdGuard.
Téléchargement de AdGuard Pour installer AdGuard, cliquez le fichier indiqué par la flèche Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!
Installer AdGuard sur votre appareil mobile