Menu
FR

WhatsApp contre Apple, Durov contre WhatsApp, et Toyota qui subit une fuite de données : condensé AdGuard

Dans cette édition du condensé AdGuard : WhatsApp attaque Apple, l'Allemagne met fin à Telegram, DuckDuckGo lance un navigateur de bureau, Google modifie la signalisation des publicités et une gaffe de Toyota a des conséquences fâcheuses pour les données des clients.

Meta critique Apple dans sa pub WhatsApp

Meta a critiqué l'application de messagerie d'Apple, iMessage, dans le cadre d'une campagne publicitaire de WhatsApp aux États-Unis. Le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, est lui-même fortement impliqué dans la campagne de communication. Dans un post sur sa page Instagram, Zuckerberg a déclaré que WhatsApp "est beaucoup plus confidentiel et sécurisé qu'iMessage " grâce à un certain nombre de fonctionnalités dont iMessage ne dispose pas.

Meta promouvoit WhatsApp comme une alternative à iMessage

Par exemple, M. Zuckerberg a indiqué que le cryptage de bout en bout de WhatsApp est pris en charge à la fois par iOS et Android. iMessage, en revanche, est conçu pour les appareils Apple et "transforme" les messages texte entre iPhone et Android en SMS et MMS. Apple met en évidence ces messages non chiffrés en vert, tandis que les messages chiffrés entre les deux appareils Apple sont surlignés en bleu. La critique d'iMessage n'est pas sans fondement, mais il faut reconnaître que Meta a choisi une cible relativement facile. Il existe des alternatives à iMessage plus sûres et plus polyvalentes que WhatsApp, comme Signal.

En termes de sécurité et de confidentialité, WhatsApp n'est pas sans défaut. Le messager a été critiqué à cause de son armée de "modérateurs de contenu" qui peuvent accéder à la correspondance personnelle si l'un des interlocuteurs envoie une plainte au sujet du contact. WhatsApp est également connu pour partager les métadonnées détaillées des utilisateurs avec les forces de l'ordre en réponse à des demandes officielles. De plus, le messager fait ça presque en temps réél, à l'opposé de ses concurrents.

Google rend la publicité plus (ou moins) visible

Google a modifié l'aspect des annonces de son moteur de recherche. Le nouveau design devrait permettre de distinguer plus facilement les annonces des résultats de recherche organiques. Les annonces qui étaient auparavant signalées en anglais par un petit "Ad" seront accompagnées d'une étiquette plus longue "Sponsored" en texte noir gras. Selon Google, ce changement de balisage devrait *"rendre plus claires les informations sur les contenus payants". La société a déjà déployé le nouveau design sur les appareils mobiles et va commencer à le tester sur les ordinateurs de bureau.

Google dévoile le nouveau look des annonces de recherche et des résultats de recherche organique

Google ajoutera également des noms de sites et des favicons (icônes de sites) à chaque résultat de recherche. Les utilisateurs pourront ainsi identifier plus rapidement la source du contenu.

Il reste à voir si la nouvelle conception rendra les publicités plus visibles ou si elle ne fera qu'embrouiller encore plus les utilisateurs. Les favicons sont suffisamment grandes par rapport aux balises pour attirer toute l'attention sur elles. Google a modifié l'apparence des annonces de recherche plus d'une fois dans le passé. À une certaine époque, l'entreprise colorait les annonces de recherche en bleu, jaune, vert et même rouge, mais en 2013 elle a abandonné cette pratique. Depuis lors, les publicités sont devenues de moins en moins voyantes. Les utilisateurs d'AdGuard, cependant, ne remarqueront même pas le changement car ils ne voient pas les publicités, indépendamment de leur étiquetage.

L'Allemagne inflige une amende à Telegram pour non-respect de la législation du pays

Le gouvernement allemand a imposé une amende de 5,1 millions d'euros (5 millions de dollars) à Telegram. Le ministère de la justice du pays a déclaré que la messagerie avait refusé de mettre en place un canal de communication conforme à la loi permettant aux utilisateurs de signaler les contenus illicites. Telegram a également été accusé de ne pas avoir nommé de représentant dans le pays.

Telegram peut faire appel de l'amende. Les actions des autorités allemandes indiquent que contrairement à ce que rapportent certains médias, l'impasse entre Telegram et Berlin se poursuit. En août de cette année, Telegram a directement demandé aux utilisateurs allemands s'ils souhaitaient que la société assouplisse ses règles de partage des données avec les forces de l'ordre, laisse les choses en l'état ou cesse complètement de transmettre des données à la police allemande. Pour l'instant, Telegram ne donne aux autorités allemandes les adresses IP et les numéros de téléphone des personnes soupçonnées de terrorisme que sur décision de justice. Une majorité d'utilisateurs a voté pour le maintien du statu quo.

Telegram semble avoir pris en compte l'avis des utilisateurs et refuse de faire de nouvelles concessions aux autorités allemandes. Les utilisateurs ont montré qu'ils n'étaient pas prêts à compromettre leur vie privée dans le but d'attraper les "méchants", ce qui est encourageant.

Le chef de Telegram qualifie WhatsApp d'"outil de surveillance"

Le fondateur de Telegram, Pavel Durov, n'a pas hésité à critiquer la messagerie rivale WhatsApp. Le mécontentement de Durov provient d'une vulnérabilité récemment découverte dans WhatsApp. Dans son blog Telegram, M. Durov a noté que la vulnérabilité pourrait permettre aux pirates d'obtenir un "accès complet " à l'ensemble du contenu du téléphone d'une victime potentielle.

Le chef de Telegram a énuméré d'autres cas dans lesquels WhatsApp avait rencontré des problèmes similaires et a suggéré qu'il s'agissait d'un cercle vicieux que le messager appartenant à Meta ne serait pas en mesure de briser. "Chaque année, nous apprenons l'existence d'un problème dans WhatsApp qui met en danger tout ce qui se trouve sur les appareils des utilisateurs. Cela signifie qu'il y a presque certainement déjà une nouvelle vulnérabilité. " Cependant, Durov a déclaré qu'il mettait l'accent sur les problèmes de sécurité de WhatsApp non pas pour convaincre les utilisateurs de passer à Telegram, mais pour les éloigner de WhatsApp, un *"outil de surveillance".

Telegram à toujours été en concurrence avec WhatsApp
Фото: Adem AY/Unsplash

Telegram et WhatsApp sont des concurrents directs. L'année dernière, des dizaines de millions de nouveaux utilisateurs se sont inscrits à Telegram après l'entrée en vigueur de la nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp. Le document révèle que le messager dans certains cas, transmet les données des utilisateurs à Facebook, sans leur laisser le choix. Nous sommes nous aussi très préoccupés par WhatsApp, et nous ne recommandons pas l'utilisation de l'application, surtout lorsque d'autres solutions plus sûres sont disponibles. Le choix final, cependant, vous appartient.

Le navigateur DuckDuckGo pour Mac est rendu public

DuckDuckGo, connu principalement pour son moteur de recherche axé sur la protection de la vie privée, a mis son propre navigateur Mac à la disposition du public. Le navigateur de bureau était déjà disponible depuis le mois d'avril, mais uniquement dans le cadre d'une liste d'attente fermée depuis le mois d'avril. Elle est maintenant passée à la phase de test bêta ouvert. En outre, le navigateur a été doté de quelques fonctionnalités supplémentaires.

Par exemple, la version bêta comprend un client pour YouTube appelé "Duck Player", qui vise à protéger les utilisateurs des publicités ciblées et du suivi par le biais de cookies. YouTube sera toujours en mesure d'enregistrer vos visionnages, mais aucune des vidéos que vous regardez ne sera comptabilisée lors de la création de votre profil publicitaire sur YouTube. Cela signifie que les utilisateurs ne verront pas de publicités personnalisées, sauf s'ils le souhaitent. Parmi les autres fonctionnalités, citons l'accès instantané à DuckDuckGo, service intégré de sécurité de méssagerie éléctronique et l'intégration du gestionnaire de mots de passe gratuit à source ouverte Bitwarden. En outre, les développeurs ont déclaré avoir amélioré la fonction de blocage des publicités en supprimant les espaces vides qui étaient laissés à la place des publicités bloquées.

DuckDuckGo a confirmé qu'il travaillait sur une solution similaire pour Windows et qu'il pourrait lancer le navigateur web en version bêta fermée dans les mois à venir. Nous applaudissons les efforts de DuckDuckGo pour lutter contre les trackers et les publicités. Après que la société a fait l'objet de critiques sévères en raison d'un accord avec Microsoft au début de l'année, DuckDuckGo semble travailler dur pour s'assurer que personne ne doute de la pureté de ses intentions.

Oups ! Toyota dit que les données de près de 300.000 propriétaires de voitures pourraient avoir été divulguées

L'autoconstructeur japonais Toyota a déclaré, que les adresses électroniques et les numéros de clients de 269 000 utilisateurs de T-Connect pourraient avoir été compromis. T-Connect est le service de Toyota par aide duquel les propriétaires de voitures obtiennent des données sur leurs véhicules.

La fuite de données a touché les propriétaires de voitures Toyota qui se sont inscrits sur le site T-Connect entre juillet 2017 et septembre de cette année - c'est-à-dire jusqu'à ce que Toyota découvre le problème. Selon l'entreprise, le contractant qui a développé le site "a téléchargé par erreur une partie du code source sur son compte public GitHub " il y a cinq ans. Le code source contenait une clé permettant d'accéder au serveur contenant les données des clients. Toyota a assuré qu'aucune autre donnée personnelle de ses clients, comme des numéros de téléphone ou des données de cartes de crédit, n'avait été divulguée.

Toyota a déclaré que, bien que la société n'ait pas connaissance d'un piratage du serveur vulnérable, elle ne peut l'exclure. La bévue de Toyota montre que même les grandes entreprises, qui disposent manifestement de toutes les ressources nécessaires et des meilleures pratiques pour protéger les données des clients, ne sont pas à l'abri de bévues de sécurité assez banales.

Vous avez aimé cet article ?
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques

AdGuard
pour Windows

AdGuard pour Windows est plus qu'un bloqueur de publicités. Il s'agit d'un outil polyvalent qui bloque les publicités, contrôle l'accès aux sites dangereux, accélère le chargement des pages et protège les enfants contre les contenus inappropriés.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard
pour Mac

AdGuard pour Mac est un bloqueur de publicité unique conçu pour macOS. En plus de vous protéger contre les publicités gênantes dans les navigateurs et les applications, il vous protège contre le pistage, l'hameçonnage et la fraude.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

AdGuard
pour Android

AdGuard pour Android est la solution parfaite pour les appareils sur Android. Contrairement à la plupart des autres bloqueurs de publicité, AdGuard ne nécessite pas d'accès root et offre un large éventail d'options de gestion des applications.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard
pour iOS

Le bloqueur de publicité le plus avancé pour Safari : il vous fait oublier les fenêtres publicitaires, accélère le chargement des pages et protège vos données personnelles. Un outil de blocage manuel des éléments et des paramètres hautement personnalisables vous permettent d'adapter le filtrage à vos besoins précis.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

Extension de navigation AdGuard

AdGuard est l'extension bloqueuse de pub la plus souple et rapide qui bloque tous les types de pub sur toutes les pages Web! Selectionnez le module AdGuard pour votre type de navigateur préféré et surfez le web en toute sécurité et sans publicité.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5

AdGuard pour Safari

Au moment ou Apple a décidé de forcer tout le monde à utiliser son SDK, les extensions bloqueuses de pub pour Safari sont entrés dans une période difficile. L'extension AdGuard doit ramener le blocage des pubs dans Safari au top.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
Disponible sur
App Store
Télécharger
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation

AdGuard Home

AdGuard Home est un logiciel anti-pub et anti-traçage qui fonctionne au niveau du système. Une fois installé, il fonctionnera sur TOUS vos appareils, et vous n'aurez pas besoin d'installer de logiciel-client. L'essor de l'Internet des objets et l'affluence d'appareils connectés rend nécessaire le contrôle de votre réseau dans son intégralité.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5

Bloqueur de contenu AdGuard

AdGuard content Blocker éliminera toutes sortes d'annonces dans les navigateurs mobiles qui soutiennent la technologie de bloqueur de contenu, à savoir, Samsung Internet et Yandex Browser. Tout en étant plus limité que AdGuard sous Android, il est gratuit, facile à installer et offre encore de haute qualité de blocage des annonces.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
En savoir plus

Assistant AdGuard

Une extension de navigateur compagnon pour les applications pour ordinateur AdGuard. Elle offre un accès depuis le navigateur au blocage personnalisé d'éléments, à l'ajout de sites Web à la liste blanche et au signalement de bogue quelconque.
Avis des utilisateurs : 20168
4,7 sur 5
Assistant pour Chrome Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Firefox Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Edge Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Opera Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Yandex Est-ce votre navigateur actuel ?
Installer
En téléchargeant le programme, vous acceptez les termes des Conditions générales d'utilisation
Assistant pour Safari Est-ce votre navigateur actuel ?
Si vous ne trouvez pas votre navigateur, essayez l'ancienne version de l'Assistant, que vous trouverez dans les paramètres de l'extension AdGuard.
Téléchargement de AdGuard Pour installer AdGuard, cliquez le fichier indiqué par la flèche Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!
Installer AdGuard sur votre appareil mobile