Récapitulons 2020 et ce qu'il y avait de bien (mais pas seulement)

Fin décembre... Il est temps de jeter un regard en arrière et de se rappeler tout ce qui est arrivé à AdGuard cette année. Je pense que je ne mentirais pas si je disais que 2020 a été tout sauf normal pour nous tous. Le plus surprenant, c'est de constater que nous avons en fait réussi à faire beaucoup de choses malgré la pandémie, l'auto-isolement et tous les problèmes qui y sont associés. Notamment grâce à vous, comme dans "vous, la communauté". Vous avez tous été rien moins que géniaux cette année. Nous avons ressenti un tel soutien, plus que jamais auparavant ! Je dis donc au nom de tous les employés d'AdGuard : merci ! J'en dirai plus à ce sujet plus loin dans l'article, mais commençons notre voyage vers le passé par un sujet différent . Bien sûr, il s'agit de AdGuard VPN.

AdGuard VPN

Ce n'est pas juste de parler du VPN AdGuard comme d'une chose "du passé", parce que c'est la chose la plus récente et la plus active qui se passe à AdGuard en ce moment. Si je devais décrire ce qu'est un VPN en une phrase, je dirais "un outil pour protéger votre anonymat et débloquer les contenus restreints sur le Web".

Un schéma très basique sur le mode de fontionnement d'un VPN

Comment se fait-il que nous, une société qui se concentre presque exclusivement sur les bloqueurs de publicité depuis plus de dix ans, ayons soudainement décidé de créer un nouveau VPN à partir de zéro et de nous attaquer à la concurrence féroce qu'est le marché mondial des VPN ? Tout d'abord, le blocage moderne des publicités est tellement axé sur la protection de la confidentialité, qu'il était tout à fait naturel de passer à l'étape suivante. Deuxièmement, lorsque nous avons testé l'idée de créer notre propre VPN, nous avons constaté que notre base d'utilisateurs existante nous apportait beaucoup d'intérêt et de soutien. Sans aucun doute, cela nous a beaucoup aidé à faire ce pas en avant. En conséquence, la toute première mise en œuvre publique du VPN AdGuard a eu lieu le 27 janvier sous la forme d'une extension de navigateur pour Chrome.

Mais nous n'avons jamais eu l'intention de nous limiter à une simple extension de navigateur. Dès le début, nous savions que nous voulions créer des applications mobiles pour Android et iOS, des applications de destop pour Windows et Mac. Et le 5 juin, la première version bêta publique d'AdGuard VPN pour Android est devenue réalité. Au début de l'automne est arrivée la compatibilité tant attendue avec le bloqueur de publicités AdGuard, ce qui n'est possible avec aucun autre VPN sur Android.

En novembre nous étions tellement sûrs ne notre application VPN pour Android, qu'on en a announcé le lancement officiel.

AdGuard VPN pour iOS suit son homologue Android, et le 17 novembre vous avez pu lire l'article sur sa première bêta.

Pour l'instant, nous continuons à travailler sur les deux applications mobiles, mais l'accent est progressivement mis sur les applications de bureau (et au cas ou, AdGuard VPN pour Windows version Alpha est déjà disponible !) . Préparez-vous à lire beaucoup de choses à leur sujet au cours de l'année prochaine. Et à tester beaucoup, si vous êtes dans le programme de bêta-test ! Je dois encore mentionner que tout cela serait presque impossible sans la quantité impressionnante de rétroactions que nous recevons de la communauté. Vous voulez vous joindre à nous ? Suivez ce lien !

AdGuard DNS

L'année a été longue pour AdGuard DNS, également ! Pour l'instant, oublions l'ordre chronologique et commençons par les plus grandes nouvelles qui sont arrivées vers la fin de l'année : AdGuard DNS est devenu le premier résolveur public DNS-over-QUIC au monde ! Je suppose que certains d'entre vous ne savent pas, ou ne savent pas beaucoup, ce qu'est le DNS-over-QUIC (ou simplement le DoQ). Suivez le lien ci-dessus pour en savoir plus, mais voici l'essentiel : QUIC est un nouveau protocole qui peut être utilisé pour transmettre des paquets de données entre des serveurs ou entre un serveur et un client. Par rapport aux anciennes solutions, QUIC est plus rapide, plus fiable et offre un meilleur cryptage. Et DoQ est un protocole DNS qui tire profit du protocole de la couche transport de QUIC et l'utilise pour transmettre des requêtes DNS. L'un des principaux avantages de DoQ est une meilleure performance lorsque le signal du réseau est faible. J'espère que c'est un peu plus clair maintenant :)

DoQ est très jeune et existe plus comme une ébauche que comme une solution élaborée. En fait, nous avons assumé la responsabilité de développer la toute première mise en œuvre publique. Maintenant, il y a une mauvaise et une bonne nouvelle. La mauvaise nouvelle est que cette norme n'est pas encore largement soutenue et qu'il faudra au moins quelques années avant que les fabricants n'intègrent son support dans les routeurs, les téléphones, etc. Et la bonne nouvelle, c'est que nous la soutenons ! Cela signifie que vous pouvez sélectionner DNS-over-QUIC comme protocole DNS préféré dans AdGuard pour Android, AdGuard pour iOS ou dans AdGuard Home.

AdGuard DNS transféré vers de nouvelles adresses

Attendez, comment se fait-il que ce ne soit pas en haut de la liste ? Pas de panique, s'il vous plaît : les anciennes adresses fonctionnent toujours, et continueront à fonctionner pendant au moins un an ou deux. Vous avez tout le temps de changer vos routeurs et autres appareils pour de nouveaux, mais nous vous encourageons bien sûr à le faire immédiatement et à vous en occuper.

Pourquoi avons-nous déménagé en premier lieu ? Il y a plusieurs raisons. Premièrement, contrairement aux anciennes adresses, que nous louons, les nouvelles sont directement les nôtres. Nous en sommes propriétaires. Et cela nous semble juste, beaucoup plus sûr de cette façon lorsque vous agissez en tant que fournisseur de DNS. Deuxièmement, elles sont tout simplement plus esthétiques ! Elles sont plus faciles à mémoriser. Par exemple, nos nouvelles adresses pour les serveurs IPv4 par défaut sont

94.140.14.14 et
94.140.15.15.

Pour d'autres adresses (nous avons beacoup de serveurs), veuillez vous rendre sur cette page.

Apple ajoute le soutien natif des DNS chiffrés

Et pour résumer tout ce qui concerne le DNS AdGuard, lors de la présentation de la dernière mise à jour d'iOS, les représentants d'Apple ont annoncé le support natif du DNS chiffré.C'est à dire DNS-over-HTTPS et DNS-over-TLS. Et si ces deux protocoles ont, en théorie, moins de potentiel que le DoQ, ils sont actuellement beaucoup plus perfectionnés, plus répandus et offrent tous deux un niveau de protection très acceptable.

macOS Big Sur et tout ce qui le regarde

Pour tous les utilisateurs de Mac, le récapitulatif de cette année ne serait pas complet sans la mention du nouveau macOS 11 Big Sur et de toutes sortes de complications qui l'accompagnent. Tout a commencé en mars dernier, lorsqu'Apple a commencé à bombarder les utilisateurs de notifications effrayantes sur l'imminence de la déprédation des extensions du noyau. Les extensions du noyau offrent aux développeurs la possibilité de charger du code dynamiquement dans le noyau de macOS et étaient utilisées par de nombreuses applications, y compris les bloqueurs de contenu, sur les anciennes versions de macOS. Le plan d'Apple était de le remplacer par des Extensions Système avec l'arrivée de Big Sur. Heureusement, la notification est arrivée à l'avance et nous avons eu suffisamment de temps pour restructurer AdGuard pour Mac afin qu'il fonctionne correctement dans les nouvelles conditions.

Et c'est ce que nous avons fait : AdGuard v2.5 pour Mac a été conçu en tenant compte des extensions système (et plus particulièrement des extensions réseau, son sous-module qui est très utilisé par les bloqueurs de contenu). Vous pouvez sélectionner le mode de filtrage respectif dans le menu AdGuard -> Sélectionner les préférences... -> Réseau -> Sélectionner le mode....

Le travail est fait, le problème est résolu, n'est-ce pas ? Pas tout à fait, car pour une raison ou une autre, Apple a sorti une version très brute de Big Sur. Les utilisateurs ont dû (et doivent toujours) faire face à de divers problèmes, notamment en ce qui concerne la compatibilité entre les applications orientées réseau. AdGuard n'a pas échappé à ce sort, et a tiré sa part de problèmes de MacOS 11, et quelques autres de plus. Le pire, c'est que nous ne pouvons même pas faire grand-chose avant qu'Apple ne corrige les bogues de son côté et ne publie une mise à jour du système d'exploitation. A l'espoir !

Ce qu' on a pu faire - c'est de compiler tous les bogues connus de Big Sur dans un article de notre Base de connaissances (il est mis à jour fréquemment en fonction des bogues résolus). Vous pouvez y jeter un coup d'oeil au cas ou vous suspectez des problèmes liés à Big Sur sur votre Mac.

Mises à jour majeures des applications AdGuard iOS

Je dois dire que parmi tous les produits AdGuard, nos applications iOS ont peut-être l'histoire la plus Hollywoodienne. Il n'y avait qu'une seule application, qui s'est ensuite scindée en deux, dont l'une a été congelée puis réanimée, tandis que l'autre était un peu l'acolyte puis s'est transformée en super-héros, et finalement elles sont devenues égales mais distinctes... Sérieusement, ça pourrait facilement être un film.Si vous avez besoin de plus de détails, vous les trouverez dans cet article (qui est ancien et en anglais, mais qui comporte toutes les infos néanmoins).

Cette année fût très importante pour AdGuard Pro et AdGuard pour iOS. Ce printemps AdGuard pour iOS a reçu une mise à jour gigantesque. Premièrement, du côté design :

Mais en comparaison avec les modifications apportées au module DNS, c'est bien peu. Non seulement la protection DNS elle-même a été sérieusement améliorée, mais il est désormais beaucoup plus facile de surveiller l'activité DNS de votre appareil, d'interagir avec des demandes spécifiques et de gérer la protection DNS de toute autre manière.

Et dans les premières semaines de l'été, quelque chose s'est passé. Quelque chose qui a apporté beaucoup de joie à nos plus anciens utilisateurs d'iOS, qui sont restés avec nous malgré les tempêtes et la malchance : l'application AdGuard Pro a reçu sa mise à jour attendue depuis longtemps qui l'a finalement mise au même niveau qu'AdGuard pour iOS. À partir de maintenant, nous prévoyons (et jusqu'à présent nous avons pu nous en tenir à ce plan) d'apporter les mêmes changements aux deux applications en même temps. Ainsi, peu importe l'application que vous avez achetée à l'époque de la disparité, vous bénéficierez du même niveau de protection et du même blocage des publicités pour le même prix.

Et pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas lire la présentation détaillée d'AdGuard pour iOS/AdGuard Pro ? Tout ce qu'il faut savoir sur les fonctionnalités disponibles et les meilleurs moyens d'en tirer parti - toutes les connaissances essentielles regroupées dans un seul article.

Autres lancememts importants

Nous nous efforçons de répartir nos efforts équitablement entre nos produits pour différentes plateformes, et AdGuard pour iOS n'a pas été le seul à être mis à jour. Et même si les autres n'ont peut-être pas eu autant d'impact, ils méritent au moins d'être mentionnés ici :

AdGuard pour Android

Cette année, il y avait eu pas une, pas deux, mais trois sorties Android dignes d'intérêt. Tout d'abord, nous avons retravaillé le filtrage DNS, amélioré la compatibilité avec la télévision intelligente et accru la stabilité de la connexion Internet dans la mise à jour v3.4. Puis ce fût l'ajout de la compatibilité VPN AdGuard : elle est arrivée en septembre avec la v3.5. Enfin, il y a quelques semaines, AdGuard v3.6 pour Android a bénéficié de la prise en charge de DNS-over-QUIC et d'une nouvelle façon de regarder YouTube sans publicité.

AdGuard pour Windows

AdGuard v7.4 pour Windows restera dans les mémoires comme une mise à jour qui a introduit le nouveau Browser Assistant - un outil pour gérer le filtrage à partir du navigateur, basé sur l'ancien script utilisateur de l'Assistant. Plus tard nous avons publié AdGuard v7.5, la première version qui comprenait le module DNS.

A part cela, nous avons appris au mode furtif à bloquer le suivi de Windows, qui en effet semble un peu trop exagéré dans Windows 10.

AdGuard pour Mac

Tout comme AG v7.4 pour Windows, AdGuard v2.4 pour Mac était la première version à introduire le nouveau Browser Assistant. Tandis que AdGuard v2.5 s'occupait des problèmes de Big Sur.

AdGuard Home

En parlant des produits AdGuard sur lesquels les gens posent régulièrement des questions, AdGuard Home est probablement le plus mystérieux du point de vue de l'utilisateur. Il s'agit d'un logiciel couvrant l'ensemble du réseau qui permet de bloquer les publicités et les traqueurs sur tous les appareils connectés à votre réseau Wi-Fi domestique. En effet, il peut parfois sembler intimidant, surtout s'il n'y a personne pour vous aider lorsque vous rencontrez un problème quelconque. Nous espérons que notre aperçu détaillé vous servira de guide et rendra AG Home moins effrayant pour vous. On a des plans de le traduire en Français, comme certains autres grands articles utiles, ils apparaitront sur le site au fur et à mesure.

Au fait, en août, le tout premier routeur avec AdGuard Home intégré a vu le jour !Une solution parfaite lorsque vous ne voulez pas ou n'avez pas le temps de vous occuper de sa mise en place.

Si vous débutez avec AdGuard Home ou si vous voulez plonger dans ses nuances, rendez-vous directement sur la page GitHub. Vous y trouverez de nombreuses ressources et des personnes qui seront ravies de répondre à vos questions si vous en avez.

Apple et ses efforts de renforcer la confidentialité

Malgré ce qui a été dit avant, Apple fait plus en matière de respect de la confidentialité de ses utilisateurs que ses concurrents. Au moins, nous pouvons voir que des tentatives sont faites, mais leur efficacité est un sujet de discussion.

En août, Apple a fait quelques annonces qui concernaient la vie privée de ses utilisateurs. Tout d'abord, un nouvel instrument a été introduit - les labels de confidentialité. L'objectif est d'aider les utilisateurs à prendre une décision éclairée sur la confiance à accorder à telle ou telle application sans avoir à lire l'intégralité des Termes de Service. Le problème est que les labels sont créés par les développeurs eux-mêmes, et Apple ne peut pas et ne prévoit pas de tester leur intégrité.

Une autre décision qui semble bonne est l'ajout de la prise en charge des WebExtensions - une API utilisée par les développeurs pour créer des extensions de navigateur pour Chrome, Firefox et Edge. Safari s'appuyait sur sa propre API, et de nombreux développeurs n'avaient ni le temps ni les ressources nécessaires pour modifier le code de leurs extensions afin de les adapter à cette API, voire pas du tout. Aujourd'hui, ils peuvent plus ou moins télécharger leurs extensions telles quelles sur l'App Store de Mac.

Cependant, tout n'est pas parfait. Ce qui sera un changement de jeu pour beaucoup d'autres développeurs d'extensions, c'est un échec total pour les bloqueurs de publicité. Tout cela grâce à la décision d'Apple de supprimer de l'API WebExtensions tout ce qui concerne le blocage de contenu. Apple reste Apple - ses bonnes intentions ruinées par une exécution douteuse.

Manifest V3

Si vous êtes un lecteur régulier de notre blog, vous avez déjà entendu ce mot. Manifest V3 est un vaste ensemble de mesures et de changements apportés à Chrome qui seront bientôt mis en œuvre et qui modifient radicalement l'approche du navigateur en matière de sécurité et de vie privée des utilisateurs. Il s'agit de l'un des sujets les plus brûlants de la communauté des bloqueurs de publicités en ce moment, comme le prouve, par exemple, le rôle clé que Manifest V3 et sa discussion ont joué lors du sommet Ad Blocker Dev Summit 2020 (qui s'est tenu en ligne cette année).

L'opinion populaire parmi les membres de la communauté est que Google supprime une fonctionnalité importante sans donner grand chose en retour. Les changements n'aident guère sur la question de la vie privée. Manifest V3 a subi de nombreuses itérations, et la tendance est clairement orientée vers la restriction des extensions de navigateur auxquelles il est possible d'accéder. Les bloqueurs de contenu sont parmi les premiers à en souffrir, car ils ont naturellement besoin de plus d'accès que la plupart des autres extensions. La situation n'est pas plus claire en raison du manque de communication de la part de Google, qui reste muet sur la question.

L'année prochaine sera décisive à bien des égards, car elle montrera plus clairement la direction que les développeurs de Google veulent prendre avec Manifest. Il faut espérer qu'ils écouteront au moins un peu ce que la communauté des bloqueurs de publicité a à dire. D'une manière ou d'une autre, de grands changements sont à venir, et ils interviendront très bientôt.

AdGuard et vous

J'ai commencé l'article en disant ceci, et j'aimerais le terminer avec le même message : 2020 a démontré le rôle immense que joue la communauté dans la vie d'AdGuard comme aucune autre année ne l'avait fait. Entre les testeurs prêts à donner du précieux feedback sur AdGuard VPN et d'autres produits, les traducteurs bénévoles qui repoussent leurs limites pour réaliser des traductions dans plusieurs nouvelles langues, et les développeurs de filtres qui offrent leur aide pour les filtres AdGuard, nous avons ressenti votre affection et votre soutien. Pour tenter de redonner et de dire "Merci", nous avons récompensé les meilleurs contributeurs de 2020 et leur avons envoyé ces cadeaux sympathiques :

Nous sommes impatients de travailler à nouveau côte à côte avec eux en 2021, et avec toutes les autres personnes qui prêtent main forte pour améliorer AdGuard ensemble. Qui sait, peut-être ce sera vous ?

Nous faisons également des efforts pour nous rapprocher de vous d'année en année ! En 2020, nous avons commencé à traduire notre blog en coréen et en chinois simplifié, nous avons ajouté notre présence dans un plus grand nombre de médias sociaux et nous avons même partiellement traduit la base de connaissances. Nous vous promettons de continuer sur cette voie !


Wow, cela s'est avéré être un long article sur une longue année. Espérons que 2021 laissera autant de souvenirs, mais seulement pour les bonnes raisons ! Bonne année, et on se retrouve en 2021 !

Anna Martynova sur AdGuard AdGuard pour Android AdGuard pour iOS AdGuard pour Mac AdGuard Home
31 décembre 2020
En téléchargeant les commentaires, vous conformez aux termes et politiques
Joyeux Noël et une Bonne Année 2021! AdGuard fait des réductions et offre des cadeaux!
Nous vous sommes reconnaissants de votre soutien et d'être avec nous en 2020 ! Selon la tradition , nous offrons des réductions et distribuons des cadeaux. On y va !
AdGuard VPN pour Windows (Alpha) – le voila !
Nos chers utilisateurs de Windows, nous avons publié la première version alpha d'AdGuard VPN pour Windows. Nous sommes fiers de vous présenter le résultat du travail de plusieurs équipes. Nous sommes à l'étape du test alpha – c'est le test du produit qui est encore à l'état brut.
Le téléchargement d’AdGuard à commencé ! Cliquez sur le bouton indiqué par la flèche pour commencer l'installation. Merci d'avoir choisi AdGuard ! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, faites glisser l'icône AdGuard dans le dossier « Applications ». Merci d'avoir choisi AdGuard! Sélectionnez « Ouvrir » et cliquez sur « OK », puis attendez que le fichier soit téléchargé. Dans la fenêtre ouverte, cliquez sur « Installer ». Merci d'avoir choisi AdGuard!